Drapeau de la France
Glacier des Bossons
- La Jonction -

Lieu de départ : Chalet des Bossons

Altitude minimale : 1425m

Altitude maximale : 2589m

Dénivelé positif : 1164m

Distance AR : 11km

Durée aller : 4h00

Remontée mécanique : Télésiège des Bossons

Cette célèbre randonnée de La Jonction mène au sommet de la montagne de la Côte où se rejoignent les glaciers des Bossons et de Taconnaz. Cet itinéraire fut emprunté par Jacques Balmat et le Docteur Michel Paccard lors de la première ascension du Mont-Blanc, les 7 et 8 août 1786. C'est dans les pas de ces conquérants que nous avons posé les nôtres plus de 2 siècles après !

Afin de réduire le dénivelé de cette randonnée, nous vous conseillons de prendre le télésiège des Bossons. La marche débute ainsi au Chalet du Glacier pour rallier le Chalet des Pyramides où débute l'ascension vers La Jonction.

La montée débute par une série de virages en lacet qui nous amène sur l'autre versant dominant le glacier de Taconnaz.

Nous prenons rapidement de l'altitude mais la montée n'est pas de tout repos !

Un peu plus loin, le sentier bascule à nouveau côté Bossons.

Le col situé sous le Mont Corbeau (2334m) nous permet de faire une pause salvatrice !

Le chemin contourne le Mont Corbeau par la gauche et permet de s'approcher au plus près du glacier des Bossons.

La montée reprend assez fortement et la végétation cède peu à peu la place à un environnement exclusivement minéral.

Nous évoluons à travers un chaos fait de gros blocs granitiques épars. Heureusement que l'itinéraire à suivre est matérialisé par des marques de peinture car il n'est pas évident de deviner où passe le sentier !

Peu après, nous parvenons au Gîte à Balmat, lieu ô combien symbolique lors de la conquête du Mont-Blanc.

Les immenses sommets enneigés se dévoilent peu à peu dans l'ascension finale. Un dernier effort et nous y sommes !

Après 4h d'une montée sportive, nous voici enfin arrivés à La Jonction !

Nous voici au bout du bout de la montagne de la Côte. Dire que la vue est impressionnante est presque un euphémisme tant le paysage qui s'offre à nos yeux est démesuré ! La Jonction est comme une presqu'île au beau milieu d'un océan de glace et de séracs que dominent les plus hauts sommets des Alpes.

Le Mont Maudit (4465m) est le second plus haut sommet du Massif du Mont-Blanc.

Le Mont Blanc du Tacul (4248m) est le 4ème plus haut sommet du massif. Le glacier des Bossons est en partie issu de la neige s'accumulant à son sommet.

Le Dôme du Goûter (4304m) est facilement reconnaissable à son sommet entièrement recouvert d'une épaisse couche de glace. Située juste en-dessous, l'Aiguille du Goûter (3863m) est célèbre pour son refuge situé sur la voie normale du Mont-Blanc.

Vue d'ici, la vallée de Chamonix semble bien loin...

Malgré l'altitude, certaines plantes arrivent tout de même à s'épanouir !

Nous décidons de descendre du promontoire qu'offre la Jonction pour nous approcher du glacier.

On se sent vraiment tout petit au pied de ces impressionnants séracs !

Certaines crevasses pénètrent plus profondément dans le glacier révélant ainsi une teinte bleutée.

Nous faisons quelques pas sur le glacier sans trop nous éloigner du bord car sa surface est parsemée de profondes crevasses.

Une photo pour la postérité (non, ce n'est pas un faux décor) !

Après 1h passée au sommet, il est temps de redescendre dans la vallée. 

Pour descendre, nous empruntons une variante située juste après le col du Corbeau. A partir de là, un sentier bifurque le long de la moraine de Taconnaz et rejoint le hameau du Mont. Mais attention, la première partie de cet itinéraire est mal balisée et certaines portions sont franchement escarpées en plus d'être glissantes. Si vous n'avez pas l'âme d'un casse-cou, nous vous conseillons de revenir par l'itinéraire classique.

De retour dans la vallée, nous jetons un dernier regard sur celle qui reste l'une de nos plus belles randonnées.