Drapeau de la France
Refuge Albert 1er

Lieu de départ : Le Tour

Altitude minimale : 2181m

Altitude maximale : 2702m

Dénivelé positif : 521m

Distance AR : 7km

Durée aller : 2h00

Remontée mécanique : Télécabine du Tour + Télésiège des Autannes

Face à l'aiguille du Chardonnet, le refuge Albert 1er offre une vue imprenable sur le vaste cirque glaciaire du Tour et une situation dominante sur les séracs de sa langue terminale. Sa situation en fait une des portes les plus faciles d'accès à la haute montagne.

Pour raccourcir la randonnée, il est possible d'emprunter 2 remontées mécaniques au départ du village du Tour : la télécabine jusqu'à Charamillon (1850m) puis le télésiège des Autannes (2190m).

La marche commence à l'arrivée du télésiège des Autannes où nous bénéficions déjà d'une très belle vue sur la vallée de Chamonix.

Le sentier traversant les alpage s'oriente en pente douce en direction du refuge.

Cette partie plus "aérienne" offre une très belle vue sur le village du Tour et le massif des Aiguilles Rouges.

Le sentier bascule sur l'autre versant pour nous dévoiler une vue imprenable sur le glacier du Tour ! Sa moraine latérale nous donne une indication quand à ses proportions bien plus importantes lors du Petit Age glaciaire. Depuis le glacier est en constante régression, avec une accélération de la fonte ces dernière années.

Avec le recul, on découvre que la roche située sous le glacier a été littéralement polie par ce dernier.

Du haut de ses 3824m, l'Aiguille du Chardonnet domine les séracs bleutés du glacier.

Certaines portions plus escarpées sont équipées de rampes pour sécuriser la descente !

Après avoir traversé le pierrier, nous voici sur la moraine latérale qui mène directement au refuge. Précisons que la pente est assez raide !

Longer le glacier nous permet de l'observer sous toutes les coutures !

Après 2h de marche, nous voici enfin arrivés au refuge Albert 1er (2702m). Lors de notre venue, il était en travaux afin d'augmenter la capacité de couchages à 140 places. 

Le panorama qui s'offre à nous est absolument grandiose ! Le vaste cirque glaciaire du Tour nous donne la sensation de tutoyer l'univers de la haute montagne.

Derrière le glacier dépasse la partie sommitale de l'une des montagnes majeures du massif du Mont Blanc : l'Aiguille Verte (4122m).

En ce milieu d'après midi, nous pouvons observer les cordées d'alpinistes traversant le glacier. A savoir, le refuge Albert 1er est le point de départ vers plusieurs sommets prestigieux dont l'Aiguille du Tour (3540m) que nous espérons gravir un jour à l'occasion d'une première sortie en haute montagne !

Par ce temps estival, certaines crevasses sont remplies d'eau de fonte.

Vers l'aval, on distingue la zone de fracture où se forment les séracs.

Après 1h passée au refuge, nous prenons le chemin du retour.

Nous revoici dans les alpages parsemés de nombreuses fleurs.

Nous dérangeons un troupeau de vaches confortablement installées au beau milieu du sentier !

Dernier coup d'œil sur la vallée avant de rejoindre le télécabine du Tour.