Drapeau de la France
Aiguille du Midi

Niveau de difficulté : aucun

Altitude de départ : 1038m

Altitude d'arrivée : 3842m

Dénivelé positif : 2804m

Distance AR : pas de marche

Durée aller : 0h20

Remontée mécanique : oui

Du haut de ses 3842m, l'Aiguille du Midi est LE site touristique incontournable du massif du Mont Blanc. Au départ de Chamonix, il suffit d'une vingtaine de minutes pour être propulsé au cœur de la haute montagne. La vue à 360° sur les Alpes françaises, suisses et italiennes, est époustouflante ! 

Nous voici devant la gare de départ du téléphérique de l'Aiguille du Midi. A savoir qu'il y a 2 tronçons pour atteindre le sommet : le premier part de Chamonix (1038m) jusqu'au Plan de l'Aiguille (2317m) et le second du Plan de l'Aiguille (2317m) jusqu'à l'Aiguille du Midi (3777m).

Aujourd'hui, les conditions climatiques sont parfaites : ciel bleu, températures estivales et pas de vent. Une veste supplémentaire devrait suffire une fois au sommet ! Concernant le billet, nous avons opté pour un aller jusqu'au sommet et un retour jusqu'au Plan de l'Aiguille afin de faire la randonnée du Grand Balcon Nord. A savoir que, pour un aller-retour Chamonix > Aiguille du Midi, il vous en coûtera environ 65€/pers. Pour plus d'infos sur les dates, horaires et tarifs, cliquez ici.

Après 7min de montée, nous voici arrivés à la gare intermédiaire du Plan de l'Aiguille. D'ici, la vue sur l'Aiguille du Midi est imprenable ! Ce second tronçon est le plus impressionnant car la montée s'effectue via une unique portée, sans pylônes intermédiaires. Pour la petite histoire, il faut savoir que c'est en 1955 que le câble porteur (60 tonnes) fut hissé au sommet à dos d'hommes et non par hélicoptère comme c'est le cas actuellement !

Après une vertigineuse montée expédiée en quelques minutes, nous arrivons à 3777m. Au sommet, une passerelle permet de gagner le piton central que l'on peut traverser via des galeries percées dans la roche. Nous n'avons pas pris l'option permettant de grimper à la terrasse sommitale perchée à 3842m. Les différentes terrasses panoramiques offrent une vue similaire à 360° sur l'ensemble du massif.

Nous voici donc sur la première terrasse offrant une vue Sud et Ouest.

C'est assez incroyable d'être projetés en quelques minutes dans l'univers de la haute montagne ! Face à nous, le Dôme du Goûter (4304m) est entièrement recouvert d'une épaisse calotte de glace.

Des plus hauts sommets du massif découle l'imposant glacier des Bossons.

Une légère brume voile quelque peu l'horizon. Pour autant, nous pouvons observer simultanément la chaîne des Aravis, la chaîne des Fiz, et le massif des Aiguilles Rouges.

Au fond de la vallée, voici le village des Houches où nous avons notre pied-à-terre.

La terrasse Sud offre une vue plongeante sur la vallée de Chamonix qui s'étend sous nos pieds. Sur la gauche, le glacier des Bossons est l'un des glaciers alpins ayant le front descendant le plus bas (1700m actuellement contre 1200m dans les années 80).

A l'Est, la vue porte jusqu'aux Alpes Suisses. En contrebas, on aperçoit le Lac Bleu que nous irons voir tout à l'heure.

L'enfilade de sommets hérissés au premier plan correspond aux Aiguilles de Chamonix. Au second plan, l'Aiguille Verte culmine à 4122m. Elle fait partie des 82 sommets de plus de 4000m recensés dans les Alpes.

Pour accéder aux différentes courses de haute montagne au départ de l'Aiguille du Midi, il faut s'armer de courage et descendre cette vertigineuse arête ! Nous le ferons prochainement en hiver pour descendre la Vallée Blanche à ski !

Nous repassons par les galeries sous le piton central pour accéder aux terrasses donnant coté Nord.

C'est sur ce versant que se situe le départ du télécabine Panoramique Mont Blanc. Ces cabines permettent de "survoler" la Vallée Blanche et de rejoindre en une trentaine de minutes la Pointe Helbronner (3462m) côté italien. A savoir que ce télécabine effectue plusieurs arrêts sur le parcours de 5km permettant de profiter de la vue très aérienne. Sujets au vertige s'abstenir ! 

Nous voici face à la Vallée Blanche, immense vallée glaciaire située au cœur du massif du Mont Blanc. Sous l'épaisse couche de neige se trouve le glacier du Géant, principal bassin d'alimentation de la Mer de Glace

En raison de nombreuses crevasses dissimulées sous des ponts de neige, il est vivement conseillé de s'y aventurer avec un guide de haute montagne connaissant parfaitement le terrain. 

En contrebas de l'Aiguille du Midi se trouve l'arête des Cosmiques permettant d'accéder au refuge (3622m) du même nom. Il s'agit de la base de départ de la traversée des 3 Monts permettant d'accéder au toit de l'Europe.

 

Après une nuit au refuge et un départ nocturne, il faut d'abord descendre au col du Midi (3522m). Ensuite, démarre l'ascension du Mont Blanc du Tacul (4248m), du Mont Maudit (4465m) et enfin du Mont Blanc (4810m). Cette voie est réputée pour être la plus belle mais également la plus exigeante.

En zoomant, nous apercevons quelques alpinistes dans l'ascension finale du Mont Blanc !

L'arête des Cosmiques peut également être le sujet d'une première course en haute montagne afin de s'acclimater à l'altitude et aux rudiments de la haute montagne.

Voici le piton central de l'Aiguille du Midi culminant à 3842m avec, à son sommet, une disgracieuse antenne de communication.

Après avoir passé près d'1h30 au sommet de la plus haute des Aiguilles de Chamonix, nous reprenons le téléphérique afin de rejoindre la gare intermédiaire du Plan de l'Aiguille. Au programme de cet après-midi : la randonnée du Grand Balcon Nord !

Pour conclure, grimper au sommet de l'Aiguille du Midi lors de votre venue à Chamonix est presque aussi incontournable que monter à la Tour Eiffel lors d'une première visite à Paris. De plus, de récents aménagements tels que "le Pas dans le Vide" vous permettront de passer un peu plus de temps au sommet à profiter de ce lieu unique !