Bilan

Après 18 jours de road trip en Islande, voici venue l'heure du bilan !

Résumé en quelques chiffres :

4250 km parcourus

929 km de piste sans crevaison !

10 F-road (F208 - F905 - F910 - F88 - F35 - F347 - F336 - F335 - F550 - F570)

37 gués traversés

27 cascades remarquables

17 lacs

3127 moutons, 3128, 3129, ... Comptage toujours en cours ^^

4 baleines à bosse

4 jours de pluie seulement !

17 hébergements (9 cottages, 3 guesthouses, 3 campings, 2 refuges)

2350 photos

Que retenons-nous de ces 18 jours passés en Islande ?

Honnêtement, nous ne nous attendions pas à découvrir des paysages aussi surréalistes à seulement 3h de vol de Paris ! Cette terre de feu et de glace offre un dépaysement total et une incroyable sensation de liberté. Nous avons été séduits par sa grande diversité géologique (volcans, geysers, cascades, glaciers, paysages lunaires, ...) et par son côté sauvage. En effet, cette île volcanique ne se laisse pas facilement apprivoiser de par son climat, ses pistes chaotiques et sa nature hostile. Par chance, nous avons bénéficié d'une météo clémente qui nous a permis d'apprécier pleinement chaque recoin de l'île. Parmi les nombreux sites que nous avons découverts, nos coups de cœurs vont aux massifs du Landmannalaugar et du Kerlingarfjöll (de véritables paradis pour la randonnée !), à la caldeira d'Aksja ainsi qu'à l'incontournable lagune glaciaire de Jökulsárlón. 

Quelles ont été nos déceptions ?

Au final, nos déceptions portent davantage sur l'humain que sur le pays en lui-même. Lorsque nous avons choisi de partir en Islande, nous savions que la fréquentation touristique était en nette augmentation mais nous ne pensions pas rencontrer un tel tourisme de masse au Cercle d'Or ! Nous avons été choqués par l'irrespect de certains touristes ainsi que par le manque de préservation de certains sites. Heureusement, dès lors que l'on s'éloigne des sentiers battus, on se retrouve vite seuls au cœur d'une nature sauvage et préservée.

Côté nourriture, le choix reste assez limité. Difficile parfois de se concocter un repas ou même un pique-nique ! Notons que nous avons également été déçus par l'accueil froid des islandais avec lesquels nous n'avons pas réussi à établir de véritables discussions. Enfin, dire que la vie est chère en Islande est un doux euphémisme… 

Si c'était à refaire ?

Sans hésitation, nous referions le même parcours en ajoutant 2-3 jours supplémentaires soit 3 semaines pleines. Notre itinéraire est tout à fait réalisable en 18 jours mais nous aurions aimé flâner davantage dans les fjords de l'est ainsi que sur la péninsule de Snæfellsnes. Côté météo, nous ne pouvions pas rêver mieux c'est pourquoi, nous n'envisageons pas un second voyage en Islande. Pour être francs, nous préférons rester sur une bonne impression ^^