Drapeau_Norvège.png
Dimanche 1 Mars 2020
Lyngseidet  >  Tromsø  >  Paris

Réveil à 8h00. Ô surprise, la tempête de neige d'hier soir a laissé place à un temps bien plus dégagé qui nous permet de profiter de la vue sur le fjord de Lyngen (120km). Avec cette immense baie vitrée, on a vraiment l'impression d'être sur un bateau !

Quel privilège de pouvoir prendre le petit-déjeuner avec une telle vue !

Après 11 jours de voyage, l'heure est venue de boucler nos valises pour de bon... Sur le parking, le RAV4 a gardé les stigmates de la tempête de la veille : un déneigeage s'impose !

Nous profitons de ce temps ensoleillé pour faire quelques photos des environs de l'Aurora Fjord Cabins. Dommage que nous n'ayons pas eu un tel ciel bleu pour la sortie d'hier...

A 10h00, nous nous mettons en route afin de rejoindre l'aéroport de Tromsø où notre vol retour est prévu à 14h30. La neige fraîchement tombée vient sublimer ces paysages hivernaux.

Nous traversons ensuite le massif des Alpes de Lyngen réputé pour ses nombreuses possibilités de randonnée en été. Avec ses sommets acérés, nous comprenons que cette chaîne de montagnes ait emprunté le nom de notre célèbre massif français !

Pour rallier Tromsø, 2 possibilités s'offrent à nous : longer le fjord jusqu'à son extrémité ou prendre le ferry pour traverser. Nous choisissons la seconde option sans hésiter afin de réduire le temps de route.

Etant en avance sur l'heure d'embarquement, nous en profitons pour réaliser un cliché qui nous tient à cœur... Direction la forêt de conifères la plus proche pour un survol des cimes enneigées. Que c'est beau !

Cet arrêt improvisé offre également une jolie vue sur le fjord que nous allons traverser dans quelques minutes.

A 11h15, nous embarquons sur le ferry pour la traversée de Svensby vers Breivikeidet (11€/véhicule). 

Le bateau est tout confort et possède de nombreux espaces détentes ainsi qu'un bar proposant des boissons et encas. Cette traversée de 20 minutes nous offre un moment de répit et de jolies vue sur Ullsfjorden, long de 75km.

Une fois débarqués, nous nous rendons sur la jetée pour admirer les Alpes de Lyngen depuis l'autre rive du fjord.

Avec de telles murailles de neige, impossible de faire une sortie de route !

Quelques kilomètres plus loin, nous retrouvons la route que nous avions empruntée pour nous rendre sur l'île de Senja. Avec ce soleil, nous redécouvrons les paysages que nous avions traversé sous un temps gris et pluvieux. Ramfjorden et ses eaux en partie gelées sont tout de suite plus photogéniques !

Ces grandes fermes en bois rouge ne sont pas sans rappeler les granges américaines. Rien d'étonnant quand on sait qu'une part importante des immigrants vers le Nouveau Monde venait de ces contrées nordiques.

Nous arrivons finalement à l'aéroport de Tromsø à 12h50 pour rendre la voiture chez Hertz. Nous enregistrons ensuite nos bagages sur des bornes et embarquons à 14h25 sur le tarmac encore recouvert de glace. L'île de Tromsø étant entourée de sommets, l'avion prend vite de l'altitude après le décollage. Nous en profitions pour faire de magnifiques clichés de la côte norvégienne. Un conseil : au vol retour, choisissez un hublot situé à droite de l'appareil !

Voici l'île de Kvaløya que nous avons visité le 2ème jour de notre périple.

Au loin, nous apercevons l'archipel des Lofoten et ses montagnes bordant l'océan.

Puis nous survolons le glacier Svartisen, le 2ème plus vaste de Norvège avec 370 km².

Nous atterrissons à Oslo à 16h30 au terme d'un vol calme, tout comme l'intérieur de l'aéroport d'ailleurs ! Contrairement à Roissy Charles-de-Gaulle, l'atmosphère est apaisante et aucun jingle ne vient nous polluer les oreilles ^^

 

En consultant le tableau d'affichage, nous apprenons que notre second vol initialement prévu à 17h55 est décalé à 19h30. Nous en profitons pour faire le reporting et commencer à trier nos photos, le tout accompagné d'une petite bière locale. 

Nous embarquons finalement à 19h30 à bord d'un avions tout blanc, sans aucun logo de compagnie aérienne. Etrange... Précisons que ce vol est opéré par Smart Lynx, une compagnie charter lettonne qui nous est totalement inconnue. Curieuse, Nella ouvre l'application Fightradar24 et constate que cet avion n'a pas volé depuis 28 jours ! En fait, plusieurs compagnies aériennes l'utilisent comme joker lorsque leurs avions ne peuvent pas assurer un vol. Après 40 min d'attente dans une chaleur étouffante faute de climatisation, nous décollons enfin vers Paris !

Nous atterrissons finalement à 22h30 au terminal 1 de Roissy Charles-de-Gaulle. Nous ne le savons pas encore mais l'épidémie de Covid-19 commence à gagner la France et d'autres pays européens, l'Italie en tête. Pourtant, à notre grande surprise, aucune mesure sanitaire n'est mise en place à notre arrivée et nous quittons l'aéroport sans avoir été contrôlés...

C'est ainsi que nous refermons le livre de ce fabuleux voyage dans le Grand Nord.

Météo : Ensoleillé

Température mini : - 13°C

Température maxi : - 4°C

Sunrise : 07h02

Distance parcourue : 101 km