costa-rica-flag-button-round-small.jpg
9 février 2022
San Juan de Chicuá > Puerto Viejo
J9 - large.jpg

Réveil à 6h30 à la Casa Chicua après une nuit paisible où nous n'avons pas eu froid malgré les 10 degrés extérieurs.

Costa Rica - Casa Chicua -

Depuis notre petite maison perchée à 2800m d'altitude, nous jouissons d'un somptueux panorama. Au loin émergent tout juste les plus hauts sommets de la Cordillère de Talamanca. Sur la gauche, le massif du Cerro Chirripó (3821m) point culminant du Costa Rica et sur la droite, le massif du Cerro de la Muerte (3451m) que nous avons traversé la veille en voiture.

Costa Rica - Casa Chicua - San Juan de Chicuá
Costa Rica - Casa Chicua - San Juan de Chicuá

Ce matin encore, nos amis à plumes sont de sortie ! Un Merle fuligineux endémique des montagnes costariciennes se tient à quelques mètres de moi.

Costa Rica - Casa Chicua - Merle fuligineux

Un peu plus loin, j'aperçois ce joli Pic glandivore.

Costa Rica - Casa Chicua - Pic glandivore

A 7h30, Juan vient nous déposer le petit-déjeuner traditionnel : un gallo-pinto composé de riz, de haricots rouges, de coriandre, de morceaux de tomate, de tranches de fromage frites, d'omelette, de banane plantin et d'une tortilla. Ce bon plat copieux devrait nous caler une bonne partie de la journée ! Nous goûtons pour la première fois du jus de carambole préparé par Pabla : un délice !

Costa Rica - Casa Chicua - gallo pinto - petit déjeuner

Juan reste discuter avec nous, il est curieux de connaître nos vies en France et nous, nous avons envie d’en savoir plus sur le mode de vie des costariciens. Au fil de la conversation (un joyeux mix d'espagnol et d'anglais), il nous propose de nous faire visiter sa ferme lorsque nous reviendrons au Costa Rica. Nous échangeons nos comptes Facebook et nous promettons de lui envoyer les photos de sa propriété que nous avons prises avec le drone. Finalement, nous quittons la Casa Chicua à 8h45 au lieu de 8h00 mais nous ne nous formalisons pas car voyager, c'est aussi faire de belles rencontres comme celle-ci !

20220209_082405.jpg

Nous nous mettons en route direction le Parc National du Volcan Irazú situé à seulement 12km. La portion de piste permettant de rejoindre la route principale offre une superbe vue sur la mer de nuages.

Costa Rica - Casa Chicua - San Juan de Chicuá

5km plus loin, alors que nous nous dirigeons vers le sommet, nous tombons sur un minibus arrêté en plein milieu de la route avec les warning. Nous apercevons un groupe de touristes au pied d'un arbre en train de prendre des photos. Nous décidons de faire les curieux et de nous arrêter nous aussi. En nous approchant, nous apercevons de longues plumes vertes irisées... Des Quetzals !!! Ils sont trois perchés sur un avocatier sauvage situé juste au bord de la route ! Nous sortons aussitôt le reflex et nous nous approchons à pas discrets afin de ne pas effrayer ces sublimes oiseaux réputés très difficiles à observer.

Costa Rica - Quetzal - Irazú
Costa Rica - Quetzal - Irazú

Nous nous postons juste en-dessous de l'arbre pour photographier l'oiseau sacré de la civilisation Maya. Avec son plastron rouge vif et ses longues plumes d'un vert émeraude irisé, nous comprenons d'où lui vient son nom de Quetzal resplendissant. A savoir que les plumes de sa queue peuvent atteindre une longueur de 60cm !

Costa Rica - Quetzal - Irazú

Voici la plus belle photo de cette rencontre inattendue mais ô combien espérée !

Costa Rica - Quetzal respendissant

Après une montée sinueuse, nous parvenons à 9h15 au Parc National du Volcan Irazú situé à 3400m d'altitude. Nous avons bien fait de garder nos polaires sur le dos car la température extérieure est de 14°C seulement.

 

Ici impossible de se perdre, il n'y a qu'un sentier permettant de se rendre au Cratère Principal.

Costa Rica - Parc Nationa du volcan Irazu
Costa Rica - Parc Nationa du volcan Irazu

Nous avons beaucoup de chance d'avoir un ciel si dégagé car le sommet de ce volcan est très souvent caché dans les nuages. Pour maximiser les chances d'avoir un ciel bleu, il est conseillé de s'y rendre avant 11h00 du matin.  

Costa Rica - Parc Nationa du volcan Irazu
Costa Rica - Parc Nationa du volcan Irazu

Premier arrêt au cratère Diego de la Haya, profond de 90m et désormais inactif. Lors de la saison des pluies, un petit lac se forme en son centre.

Costa Rica - Parc Nationa du volcan Irazu - cratère Diego de la Haya

Nous voici arrivés devant le cratère principal du volcan Irazú. Ses dimensions sont imposantes avec une largeur de 750m et une profondeur de 270m. Nous nous attendions à observer un lac acide aux eaux vertes mais déception, le fond du cratère est désespérément sec ! Après renseignement, l'augmentation de l'activité volcanique cause l'évaporation du lac durant la saison sèche.

Costa Rica - Parc Nationa du volcan Irazu - cratère

Ce grand volcan a un passé très actif avec 23 éruptions recensées depuis 1723. La dernière a commencé en 1963 et s'est poursuivie jusqu'en 1965. Elle a recouvert de cendres la capitale ainsi que la majeure partie de la vallée Centrale. Depuis, le volcan est calme mais la sismicité régulière prouve que le magma est toujours présent à faible profondeur.

Costa Rica - Parc Nationa du volcan Irazu

Nous longeons les barrières nous séparant du cratère. Le parc est calme, nous croisons peu de touristes. Entre le rayonnement du soleil sur le sol noir et l'absence de vent, nous ne tardons pas à quitter nos polaires.

Costa Rica - Parc Nationa du volcan Irazu

Après 2km de balade, nous reprenons la voiture pour rejoindre le Mirador accessible via une courte piste en très mauvais état où il est indispensable d'avoir un SUV. Nous croisons des gens qui montent à pied mais le chemin n’est pas agréable (cailloux, pierres, poussière des voitures, ...).

Nous voici parvenus à la Cumbre del Irazú, le point culminant du volcan situé à 3432m. D'ici, la vue sur la mer de nuages est magnifique avec, en toile de fond, les plus hauts sommets du pays. 

Costa Rica - Parc Nationa du volcan Irazu

Depuis ce point de vue, nous dominons l'ensemble des cratères du volcan Irazú. En arrière-plan émerge le sommet du volcan Turrialba actuellement en activité.

Costa Rica - Parc Nationa du volcan Irazu
Costa Rica - Parc Nationa du volcan Irazu - volcan turrialba

Pour conclure cette visite volcanique, nous ressortons du parc national pour rejoindre un point de vue confidentiel sur le volcan Turrialba. Pour le trouver, il faut rentrer "Mirador hacia el volcán Turrialba" dans Google Map. Un petit dégagement en bordure de route permet de s'y garer pour profiter du panorama.

Costa Rica - Mirador hacia el volcan Turrialba

Malheureusement, la vue est plus que limitée car les nuages remontent petit à petit et seul le sommet du volcan émerge encore. Entré en éruption en 2010, ce volcan a connu de nombreuses éruptions jusqu'en mai 2016. Aujourd'hui, il est le plus surveillé du Costa Rica et l'accès au parc national y est interdit depuis 2012. On peut voir qu'un léger panache de gaz s'élève toujours du cratère...

Costa Rica - Mirador hacia el volcan Turrialba - volcan Turrialba
Costa Rica - Mirador hacia el volcan Turrialba

Nous quittons le parc à 10h40 après avoir payé le parking à la boutique de souvenirs. Il est temps de prendre la route pour rejoindre la côte caribéenne : au programme, 4h de route pour 190km.

Nous descendons du volcan via de petites routes sinueuses avant de regagner l'axe principal. Comme la veille, nous nous retrouvons derrière de petits convois qui n'avancent pas et roulons à 20 km/h au lieu de 80… Cela crée de gros bouchons mais personne ne klaxonne. En tant que français, nous sommes impressionnés par la patience des costariciens !

Après les routes de montagne, nous pensions avoir fait le plus dur mais c'était sans compter sur la voie '"rapide" reliant Siquirres à Puerto Limón. En effet, nous nous engageons sur une autoroute en travaux où des camions transportant des porte-conteneurs se suivent à touche-touche. Celle-ci devait être terminée en 2022 mais le chantier a manifestement pris du retard !

Une fois passé Puerto Limón où nous ne nous arrêtons pas car la ville est réputée dangereuse, nous bifurquons sur la route 36 longeant la côte jusqu'à Cahuita. Enfin, une route agréable où l'on peut rouler à la vitesse réglementaire !

Il est 16h00 lorsque nous arrivons à Puerto Viejo de Talamanca où se situe l'hôtel Banana Azul. Il nous tardait de descendre dans cet hôtel pour lequel nous avions eu un coup de cœur lors de la réservation !

Costa Rica - Hotel Banana Azul
Costa Rica - Hotel Banana Azul

A notre arrivée, la réceptionniste nous offre à chacun une noix de coco fraîche à siroter en guise de bienvenue. Elle nous remet également la clé de notre suite, la "Crystal Frog" avec bassin privé. Petit tour du propriétaire...

Costa Rica - Hotel Banana Azul - Crystal Frog Suite
Costa Rica - Hotel Banana Azul - Crystal Frog Suite
Costa Rica - Hotel Banana Azul - Crystal Frog Suite
Costa Rica - Hotel Banana Azul - Crystal Frog Suite
Costa Rica - Hotel Banana Azul - Crystal Frog Suite
Costa Rica - Hotel Banana Azul - Crystal Frog Suite

En plus des noix de coco fraîches, nous avons l'agréable surprise de trouver une jolie corbeille sur notre lit contenant une bouteille de vin et un gâteau au chocolat. Le tout accompagné d'une petite carte où l'on nous souhaite un joyeux anniversaire de mariage. Adorable !

Costa Rica - Hotel Banana Azul - Crystal Frog Suite
20220209_161536.jpg

Après 4h de route éprouvantes, nous n'avons qu'une hâte : nous baigner. Ni une, ni deux, nous enfilons nos maillots de bain pour nous rendre à la piscine de l'hôtel. Celle-ci se situe dans un magnifique écrin de végétation luxuriante et comble du luxe, il n'y a personne !

Costa Rica - Hotel Banana Azul
20220209_171324.jpg

A 18h30, nous avons rendez-vous pour un dîner romantique, une prestation que propose l'hôtel et que nous avons réservé au préalable. Nous nous rendons au bar où un serveur nous attend puis nous conduit jusqu'à la plage.

Costa Rica - Hotel Banana Azul

Nous découvrons une table pour deux installée sur la plage face à la mer des Caraïbes. Pour l'occasion, de magnifiques treillis ont été confectionnés en feuilles de palmiers et des photophores ont été disposés sur le sable. Nous sommes émerveillés de célébrer nos 10 ans de mariage dans un tel cadre !

Costa Rica - Hotel Banana Azul - Romantic Dinner

Côté carte, les mets sont un mélange d'inspiration caraïbéenne et américaine. Soyons honnêtes, c'est loin d'être le meilleur repas de notre vie (d'autant que Seb a eu droit à une salade de crudités sans vinaigrette ^^) mais nous avons passé une merveilleuse soirée, seuls au monde, avec un serveur aux petits soins. Un moment que nous ne sommes pas prêts d'oublier...

Costa Rica - Hotel Banana Azul - Romantic Dinner
Feuille tropicale
Logo hébergement.jpg

Hôtel Banana Azul

Qu'on se le dise, nous aurions aimé passé plusieurs nuits dans cet hôtel tant nous avons eu un coup de cœur! L'établissement est niché dans la jungle caribéenne avec accès direct à la plage. Le bâtiment principal construit à partir de bois locaux se fond parfaitement dans la nature. L'hôtel comporte 25 chambres dont deux "Frog suites" : la Green Frog et la Crystal Frog. Chacune possède un bassin privé (non chauffé), une salle de bain avec douche à effet pluie, la climatisation, un lit King size ainsi qu'un petit réfrigérateur avec mini-bar. Notre choix s'est porté sur la Crystal Frog pour sa décoration zen et naturelle, à base de bois et rotin. Nous avons beaucoup aimé le côté intimiste de cet hôtel, notamment sa belle piscine ainsi que ses jardins tropicaux. Hôtel idéal pour un séjour romantique avec son "Romantic dinner", la Banana Azul a multiplié les petites attentions pour nos 10 ans de mariage : corbeille offerte avec bouteille de vin rouge et gâteau au chocolat, petit mot de félicitations et pétales de fleurs sur le lit. Petit-déjeuner inclus et cocktail de bienvenue offert.

Réservation ici > Hôtel Banana Azul

Distance parcourue : 233 km

Trajet J9.jpg