Lundi 18 Août 2014
Richfield > Bryce Canyon Village

Le réveil nous tire du lit à 7h30. Après un nouveau petit-déjeuner copieux à base de gaufres fraîches, nous quittons Richfield à 9h15.
Encore une fois, merci Google Street View car nous avons oublié de prendre la traditionnelle photo de l'hôtel !

Après 1h15 de route, nous entrons dans Capitole Reef National Park sous un magnifique ciel bleu. Situé entre Bryce Canyon et Canyonlands, Capitol Reef n’est pas le plus spectaculaire des parcs américains mais c’est l’un des plus sauvages. Nous visiterons uniquement la partie du parc traversée par la route UT 24.

Nous renouons avec les paysages rougeoyants que nous avions quittés une semaine plus tôt.

1er arrêt aux Twins Rocks. Inutile de préciser l'origine de ce nom !

2nd arrêt à Panorama Point offrant une vue sur les Mummy Cliff, littéralement "les falaises momie".

Un peu plus loin, nous prenons l'embranchement conduisant à Goosenecks Overlook. Une piste facile nous mène à un parking situé à une centaine de mètres du point de vue.

Après une courte marche, nous découvrons ce point de vue vertigineux sur la Sulphur Creek. Malheureusement, mon appareil n'est pas assez grand angle pour saisir l'intégralité du méandre.

Nous reprenons l'UT 24 qui longe ces splendides falaises rougeoyantes. 

La formation rocheuse connue sous le nom de The Castle mérite amplement un arrêt photo !

Comme d'habitude, l'arrêt au Visitor Center s'impose.

A 11h30, nous arrivons à Fruita. Cette petite bourgade est située au cœur d'une oasis le long de la Fremont River. Les premiers colons, une dizaine de familles mormones, s'installèrent ici dans les années 1880. Ce sont eux qui plantèrent une partie des 2700 arbres fruitiers situés au fond de la vallée.

Nous marquons un arrêt à la Historic Fruita School. Cette petite école, construite par la communauté mormone, servait aussi de lieu de culte et de réunion. A en juger par sa taille, il ne devait pas y avoir beaucoup d’élèves !

Fermée en 1941, la salle de classe est restée en parfait état.

500 mètres plus loin, nous empruntons une passerelle en bois menant à des pétroglyphes indiens gravés à même la falaise. Bon, ce n'est pas la grotte de Lascaux d'autant qu'à cette heure, le soleil ne facilite pas leur visibilité...

Depuis la route, nous pouvons admirer la silhouette si caractéristique de Capital Dome.

A l’origine, nous devions seulement faire une incursion dans ce parc avant de nous rendre à Bryce Canyon mais nous décidons de nous y attarder plus longuement. A 12h00, nous débutons le trail d’Hickman Bridge sous 32°C. Soyons fous !

A l'entrée du sentier, ce panneau nous fait accélérer le pas ! 

Les blocs de basalte noir qui parsèment les environs témoignent du lointain passé volcanique de la région. Quel contraste avec ces falaises blanches ! 

L'endroit est très calme, nous ne croisons personne.

Au bout d'1/2h de marche, Hickman Bridge est en vue.

C'est encore plus impressionnant vu de près ! Nella est sur la photo, l'avez-vous trouvée ?

Cet immense pont naturel mesure 38 mètres de haut pour 40 mètres de long.

Par endroit, l'érosion a créé de véritables sculptures dans la roche.

Nous croisons un adorable tamia qui semble avoir trouvé quelque chose à se mettre sous la dent !

Ici, la rivière éphémère a creusé un autre pont naturel.

La très photogénique Pectols Pyramid nous fait face.

Nous terminons à 13h00 ce trail qui fut une bonne surprise ! La chaleur devenant pesante, nous nous mettons en quête d'un endroit "frais" où manger.

Les vergers de Fruita s'avèrent être le lieu idéal pour un pique-nique. Les biches, peu farouches, semblent elles aussi apprécier cette oasis de verdure. Puisque la cueillette dans ce verger est gratuite, nous partons à la recherche de quelques fruits pour le dessert. Malheureusement, nous ne sommes entourés que de pommiers et ce n'est pas encore la saison.

A 14h00, nous empruntons la Scenic By Way 12, l’une des plus belles routes de l’Ouest américain. Sur près de 200 km, elle relie les parcs de Capitol Reef et Bryce Canyon.

Après une vingtaine de kilomètres sinueux à gravir les flancs de Boulder Mountain, nous arrivons au point de vue de Larb Hollow Overlook (2650m). De cet endroit, nous avons une vue imprenable sur la partie sud de Capitol Reef. 

Une dizaine de miles plus loin, nous atteignons le point culminant de la Scenic Byway 12 : Homestead Overlook.

Situé à 2900 mètres d'altitude, ce belvédère offre un panorama grandiose sur le Grand Staircase Escalante National Monument. Cette immense zone de 7600km² est l'un des derniers territoires vierges de l'Ouest américain.

A 15h30, petite halte au Burr Trail Grill de Boulder, l'un des rares bleds que traverse l'UT 12. La terrasse est très agréable et la serveuse nous offre des potatoes aux herbes maison pour accompagner nos bières. Sympa !
Info utile : pensez toujours à avoir votre carte d’identité ou votre passeport sur vous en Utah sinon, on ne vous servira pas d’alcool !

Sur le parking, un américain prêche la bonne parole...

La portion de route après Boulder est très impressionnante. Elle serpente en haut d'une crête avec le vide de part et d'autre !

D'ici, nous dominons le verdoyant Calf Creek Canyon. Un trail de 10 km permet de s'y aventurer jusqu'à une très belle chute d'eau.

20 minutes plus tard, arrêt à Boyntown Overlook qui offre une vue sur un dédale de canyons où se faufile la rivière Escalante.

Une dizaine de miles avant la petite ville d'Escalante, nous arrivons à Head of the Rocks Overlook. Ce point de vue offre un bon aperçu des paysages traversés par l'UT 12.

A 17h00, nous sommes rattrapés par un orage alors que nous traversons les Blues Mountains. Juste le temps de faire une photo avant le déluge !

A 18h00, nous arrivons à Bryce Canyon Village sous des trombes d'eau et 11°C. Quelle différence de température avec Capitol Reef ! Il faut dire que le parc est situé entre 2300 et 2700 mètres d'altitude. Comme si cela ne suffisait pas, nous recevons un accueil détestable au Bryce View Lodge où la réceptionniste ne nous adresse pas un mot et se contente de surligner le numéro de notre chambre avant de nous balancer le plan.

Lorsque nous entrons dans la chambre, elle est comme l'accueil : froide. De l'air passe sous la porte et la gouttière cassée déverse des litres d'eau juste devant notre fenêtre. La chambre reste correcte mais nous nous attendions à mieux au vu des tarifs salés pratiqués dans le secteur...

Le soir, nous sortons les pulls pour nous rendre au restaurant du Ruby’s Inn situé juste en face. La file d’attente interminable nous fait abdiquer (compter 2h pour avoir une table). Nous finissons au fast food du Canyon Dinner où nous commandons des hamburgers car il faut compter 1h d’attente pour une pizza. Le restaurant est blindé de touristes français où chacun s'ignore royalement… Nous nous empressons d'avaler nos burgers et fuyons cette usine à touristes !

Bryce View Lodge

Le parc national de Bryce Canyon étant l'un des plus fréquentés de l'Ouest américain, les prix des hébergements s'en ressentent forcément. Nous avons choisi le Bryce View Lodge pour sa proximité directe avec le parc, mais aussi parce que c'est l'un des plus abordables. La chambre est propre avec l'équipement classique pour cette gamme de motel (TV, frigo, micro-ondes et cafetière). En revanche, un rafraîchissement serait le bienvenu afin de justifier le tarif pratiqué. Mention spéciale à l'accueil on ne peut plus glacial !

Réservation ici : Bryce View Lodge

Miles parcourus : 204 (326 km)

Sunrise : 06h44 

Sunset : 20h18