Mardi 26 Août 2014
San Francisco

Réveil à 8h00. Nous peinons à quitter le confort de notre lit... Eh oui, aux Etats-Unis, la literie aussi est taille XXL : matelas de 40 cm d'épaisseur, sur-matelas, gros oreillers rectangulaires. Dommage que le surcoût de bagages soit si cher !
 

Nous déjeunons dans l'appartement puis nous sortons récupérer le Dodge garé un peu plus haut dans la rue. Et là, surprise : nous trouvons une contravention de 66$ sur le pare-brise pour stationnement gênant. Le PV indique que notre véhicule gênait pour le street cleaning.

Je m'explique. Lorsque vous vous garez à San Francisco, vous devez faire attention à plusieurs choses :
- la couleur de la bordure du trottoir (rouge, bleu, jaune, vert, blanc ou rien)
- la couleur du parcmètre (vert, jaune ou gris)
- le jour et l'heure du street cleaning (dans notre cas, le mardi de 7 AM à 9 AM)
- toujours tourner les roues vers le trottoir

Vous l'aurez compris, stationner dans SF est infernal... Sur la plupart des blogs, les gens rendent leur voiture dès leur arrivée à San Francisco puis ils se déplacent en transports en commun. Aujourd'hui, nous comprenons mieux pourquoi ! Mais il est trop tard pour faire machine arrière : nous devons rendre notre Dodge ce matin au Alamo de Mason Street puis récupérer notre cabriolet chez Hertz. L'avantage de louer sur Mason Street est que tous les loueurs se situent dans le même bâtiment. Pourquoi changer de loueur ? Tout simplement parce que nous avons lu sur plusieurs blogs qu'Hertz avait des voitures plus fun que ses concurrents. 2 couples ont même eu la chance de louer une Corvette au même prix qu'une Chrysler cabriolet soit 55$ la journée ! Certes, leurs voyages datent de 2010 mais on ne sait jamais !

Nous arrivons chez Alamo à 9h15, un peu nostalgiques à l'idée de rendre notre Dodge Journey qui se sera avéré parfait pour ce périple. Nous montons directement au 3ème étage du parking aérien où nous nous garons. Un employé nous demande si nous avons fait le plein d'essence. Oups, perturbés par notre contravention, nous avons complétement zappé ! Après nous avoir facturé le galon à prix d'or (9$ le litre au lieu de 4$...), l'employé relève les kilomètres et nous dit que tout est OK sans même avoir vérifié l'état de la voiture.
 

J'immortalise les kilomètres de notre road trip : 4452 miles soit 7164 km !

Lorsque nous arrivons au comptoir Hertz, une dizaine de personnes patiente. Ça n'a pas l'air d'avancer bien fort... Devant nous, un français appelle sa femme pour lui dire qu'il a récupéré leur véhicule à la fourrière et qu'il fait la queue chez Hertz pour la rendre. Nous lui adressons un sourire de compassion !
 

Notre tour arrive enfin. L'employé semble pressé, il n'est pas très aimable. A mon avis, le surclassement est compromis... Ornella tente alors un timide : "We are in honeymoon". Le vendeur nous sourit et nous demande si c'est vrai. Nous acquiesçons. Il prend alors son téléphone et demande à son collègue si le véhicule garé sur telle place est disponible. Il raccroche, va chercher une clé et la pose sur le comptoir. Curieux, nous nous empressons de regarder le logo. Un indice : c'est un cheval au galop... Nous avons du mal à contenir notre joie ! Nous signons le contrat, prenons la clé, puis nous empruntons l'ascenseur pour nous rendre au 2ème étage.
 

Nous nous rendons à l'emplacement indiqué et découvrons cette superbe Mustang cabriolet 3.6L V6 de 309 CV. Et tout ça, sans supplément. J'adore l'Amérique !

Je suis comme un gamin ! Après avoir fait connaissance avec la bête, nous quittons le parking à 10h00 direction Fisherman's Wharf.
 

Rouler les cheveux au vent dans San Francisco est un pur plaisir ! Le temps est superbe, la température agréable (22°C) et la ville est magnifique avec ses rues pentues et ses maisons victoriennes.

1er arrêt devant cette célèbre maison. Vous la reconnaissez ? Eh oui, il s'agit de la maison de Robbin Williams dans le film Mrs Doubtfire. Nous ignorons alors que l'acteur s'est donné la mort quelques jours plus tôt...

Nous nous garons sur le parking du Fisherman's Wharf à 35$ la journée. C'est cher mais nous préférons éviter la fourrière !
Depuis cet endroit, nous apercevons la célèbre prison d'Alcatraz.

Nous repérons ce restaurant pour demain soir. Il s'agit du Franciscain, un restaurant de crabe réputé et fréquenté par de nombreux locaux.

Nous nous dirigeons ensuite vers le célébrissime Pier 39.

Le Pier 39 est LE coin touristique de San Francisco.

Le film Forrest Gump a donné naissance à une chaîne de restaurants que nous avons souvent croisée lors de notre séjour. Business is business !

Nous voici devant la véritable attraction du Pier 39 !

Eh oui, le Pier 39 est célèbre pour sa colonie de lions de mer peu farouches qui ont élu domicile sur les pontons du quai. Au nombre de 300 au début, ils sont désormais plus de 600 ! L'été, beaucoup migrent vers les îles au large de Santa Barbara à l'exception de ce petit groupe de résidents permanents assez bruyants !

D'ici, le Golden Gate Bridge se laisse admirer.

Après 20 minutes passées à regarder ce spectacle amusant, nous partons en quête d'une sandwicherie car les restaurants sont bondés de monde. Notre choix se porte sur Boudin, une chaîne locale, où nous commandons 2 sandwichs poulet-pesto arrosés de Dr Pepper.
 

A 13h00, nous repartons à la découverte du quartier de Fisherman's Wharf.

Derrière les boutiques de souvenirs, nous apercevons un alignement de bateaux anciens admirablement restaurés. Ça tombe bien, notre pass "America the Beautiful" comprend la visite du San Francisco Maritime National Historical Park.

Cette visite fût une agréable découverte ! Nous quittons le port et traversons Ghirardelli Square où de nombreux américains profitent du soleil.

Nous nous arrêtons boire un verre au Lori's Diner, une chaine de restaurant à la déco très années 50.

Nous ne regrettons pas notre choix : en plus de l'ambiance sympa, leurs milk-shakes sont à se damner !

A San Francisco, des véhicules étranges proposent aux touristes de découvrir la ville de façon originale à l'image de ce camion de pompier...

Ou de ce camion amphibie !

En préparant le voyage, j'avais lu qu'il était conseillé de prendre le cable car à un terminus afin de garantir la montée et d'assister au spectaculaire demi-tour. Malheureusement, lorsque nous arrivons à 15h, nous ne sommes pas seuls ! Nous nous rendons au guichet où l'employée nous informe que l'attente est d'1h30. Tant pis, nous prendrons le tram à un arrêt intermédiaire.
 

Alors que nous repartons déçus, un employé propose de nous prendre en photo dans un cable car. Nous refusons, pensant que c'est une arnaque. Mais il insiste et nous explique qu'il veut simplement nous faire des photos souvenirs. Après un moment d'hésitation, nous finissons par lui prêter notre appareil photo.

Nous avons droit à une vraie séance photo ! L'employé nous ouvre le cable car et nous dit comment prendre la pause. Les passants nous regardent bizarrement mais nous, on s'éclate !

Nous le remercions chaleureusement pour sa gentillesse.
C'est donc à pied que nous amorçons la montée d'Hyde Street. Lorsque le tram ralentit à l'intersection, nous nous dépêchons de le prendre au vol. Monter à bord est assez sportif !

Nous descendons à l'arrêt situé en haut de Russian Hill.

Nous voici devant la route la plus sinueuse des États-Unis : Lombard Street et ses célèbres lacets fleuris. Du haut de cette rue, nous apercevons la Coit Tower ainsi qu'Oakland Bridge.

Un 4x4 avec des jantes au format américain s'y engage.

Nous entamons la descente de Lombard Street à pied. Heureusement, des marches ont été aménagées de part et d'autre de la rue.

Nous nous dirigeons ensuite vers Filbert Street.

Cette rue est la plus pentue de SF avec une pente de 31,5% ! Nous nous lançons le défi de la remonter à pied.

On imagine les riverains montant dans leurs voitures...

Lorsqu'on remet la rue droite, l'architecture des maisons devient particulière !

De retour sur Hyde Street, nous croisons ce drôle d'engin. Il s'agit d'un tricycle avec un guidon de scooter que l'on peut louer pour visiter la ville.

A 16h30, nous reprenons la Mustang direction LE symbole de San Francisco.
 

Nous arrivons à Baker Beach à 17h00.

Nous voici devant le plus célèbre pont des États-Unis. La chance nous sourit car il est rare, à cette époque de l'année, d'avoir un temps complètement dégagé dans la baie de San Francisco.

Il est temps de le traverser en voiture ! Une fois dessus, la hauteur des piliers est impressionnante tout comme le trafic réparti sur 6 voies.
A 17h30, nous arrivons à Vista Point.

Le Golden Gate fut mis en service en 1937 après 5 ans de travaux. Long de 2,7 km, il enjambe la baie de San Francisco pour rallier le comté de Marin. Chaque semaine, 25 peintres utilisent environ 2 tonnes de peinture pour l'entretenir. Mis bout à bout, les câbles métalliques s'étendraient sur 129 000 km ! Rassurant lorsque l'on sait que, par mauvais temps, le pont peut osciller de 7 mètres.

Nous quittons Vista Point pour prendre de la hauteur via la route côtière. Depuis ce promontoire, la vue est incroyable !

Retour vers le Golden Gate pour une vue plus rapprochée.

A 18h30, nous décidons de rentrer nous reposer à l'appartement. Avec les kilomètres parcourus, nous en avons plein les pattes !
 

Info utile : la traversée du Golden Gate vers San Francisco est payante (6$). Inutile de s'arrêter au péage, des caméras photographient la plaque d'immatriculation du véhicule et envoient la facture directement au loueur.

 

Le soir, nous prenons plaisir à cuisiner chez nous suite à nos emplettes de la veille. Nous continuons le reporting jusqu'à 23h puis extinction des feux.

B&B - San Francisco

Au vu des tarifs exorbitants de l'hôtellerie à SF, nous avons vite opté pour l'option B&B. Souhaitant absolument loger dans une maison de style victorien, nous avons déniché ce charmant B&B dans le quartier de Lower Pacific Heights. Idéalement situés en plein coeur de la ville, nous avons pu aisément rayonner pour nos visites. En revanche, stationner sa voiture le soir dans les rues proches de notre logement fut une véritable galère qui nous aura valu 2 PV... Pour en revenir au B&B, il est situé au rez-de-chaussée de la maison avec une entrée indépendante. L'intérieur est spacieux avec une grande cuisine, un coin canapé/TV, une chambre et son lit ultra-confortable, et une salle d'eau. Une excellente adresse pour s'imprégner de la douceur de vivre de San Franscico.

Réservation ici : B&B San Francisco

Miles parcourus : 28 (45 km)

Sunrise : 06h34

Sunset : 19h49