Jeudi 28 Août 2014
San Francisco

Réveil à 8h00 sous un ciel typiquement San Franciscain. Aujourd'hui, nous avons prévu de visiter plusieurs quartiers emblématiques de la ville. Après un petit-déjeuner à l'appartement, direction notre 1ère étape. Il est 10h30 lorsque nous arrivons à Alamo Square.

Les vraies stars du quartier, ce sont elles : les Six Painted Ladies. Dommage que l'une d'elles soit en rénovation.

Dans ce quartier, les maisons victoriennes sont toutes plus belles les unes que les autres !

A 11h30, nous reprenons la voiture direction Haight Ashbury. Ce quartier mythique de San Francisco a vu naître le mouvement hippie dans les années 60 et a accueilli le fameux Summer of Love (1967).

Nous passons devant une charmante série de maisons victoriennes semblables aux Painted Ladies.

Haight Ashbury est également le berceau du Street art. De nombreux bâtiments sont recouverts de fresques originales.

Et que dire des magasins psychédéliques !

Haight Ashbury a conservé son esprit "sex, drugs & rock'n roll" !

Ici, tout est bariolé. A croire que les habitants font le concours de la maison la plus flashy !

Janis Joplin, Jimi Hendrix, The Mamas & Papas, Scott McKenzie (If you're going to San Francisco...) ont vécu dans ce quartier.

Nous interrompons notre randonnée urbaine pour prendre de la hauteur. A midi, nous voici au sommet des célèbres Twin Peaks culminant à 280m.

Ces collines jumelles offrent l'un des plus beaux panoramas sur la ville.

Il est 12h30 lorsque nous amorçons la descente de Twin Peaks.


Prochain arrêt au plus ancien quartier de San Francisco : Mission District. Ce quartier très cosmopolite est aujourd'hui à dominante Latino.
De nombreuses fresques ornent les murs. Ici, les graffitis ont la classe !

Nous nous rendons à Balmy Alley sur les conseils du Guide du routard.

Cette ruelle étroite abrite l'une des plus grosses concentrations de peintures murales de la ville. 

La plupart de ces peintures sont militantes, comme ici en hommage aux victime du Sida.

L'immigration est un thème récurrent...

...tout comme la religion.

Nous restons quelques instants à regarder cette artiste locale peindre des roses sur la fresque et le lampadaire.

Il est 13h30 lorsque nous arrivons devant Mission Dolores. Cette église fût bâtie en 1791, puis rénovée en 1918. Elle était l'une des 21 missions qui reliaient San Francisco à San Diego.

A quelques centaines de mètres se dresse un immeuble orné de magnifiques fresques. Il s'agit du Women's Building. Ce lieu communautaire accueille les femmes dans le besoin et milite pour leurs droits dans la société.

A 14h00, nos estomacs commencent à crier famine. Nous nous arrêtons à la terrasse d'une pizzeria située à la limite du quartier Castro. Durant le repas, la serveuse se montre très attentionnée avec Nella mais moi, elle ne me calcule pas. Et pour cause : nous sommes dans le quartier gay de San Francisco et un drapeau arc-en-ciel flotte au-dessus du restaurant !
 

1h plus tard, direction une célèbre maison bleue adossée à la colline...

A 15h30, nous reprenons la voiture direction Palace of Fine Arts situé dans le quartier de Marina.

Ce bâtiment fut construit à l'occasion de la Panama - Pacific Exposition de 1915.

L'environnement aquatique de ce parc attire de nombreux oiseaux.

A 16h30, nous décidons de rejoindre l’embarcadère d'Alcatraz Cruises situé sur le Pier 33. Pas question d'arriver en retard, nous attendons cette visite avec impatience !
Après avoir comparé les différents tours, nous avons réservé le "Night Tour". Cette visite est la plus complète et la plus impressionnante car, comme son nom l'indique, elle s'effectue au crépuscule.

Lorsque nous arrivons à 17h15, nous ne sommes pas seuls ! Nous avons bien fait de réserver nos billets à l'avance.

La traversée en bateau permet d'admirer San Francisco sous un autre angle. Un conseil : pensez à mettre une petite laine, il fait frisquet !

10 minutes plus tard, Alcatraz nous fait face.

Welcome on the Rock !

D'emblée, cette prison-forteresse impressionne.

Nous commençons la visite avec un guide. Problème : le monsieur a un fort accent et il parle très vite. Nous ne comprenons pas grand chose...

Lorsque nous entrons dans la prison, des rangers nous remettent des audio-guides. Ouf !
Le panneau à l'entrée donne le ton : "Brisez les règles et vous irez en prison, brisez les règles de la prison et vous irez à Alcatraz".

 

Une présentation s'impose : ancien fort militaire, la propriété de l'île passe de l'U.S. Army à la justice américaine en 1933. Celle-ci veut en faire une prison modèle, véritable vitrine de la sécurité sur fond de hausse de la criminalité. Dans cette prison, les règles sont tellement strictes qu'elles ne donnent que 4 droits aux détenus : être habillés, avoir de la nourriture, être sous un abri et bénéficier d'une assistance médicale en cas de besoin.

A Alcatraz, les prisonniers sont privés de journaux, de radio et de télévision. Ils passent 16 à 23 heures par jour dans une cellule individuelle de 3 mètres sur 2.

Malgré tout, certains "privilèges" sont accordés comme travailler à la blanchisserie...

... ou à la bibliothèque.

Nous voici dans la cour de la prison où se déroule une bonne partie du film L'évadé d'Alcatraz.

Alcatraz a abrité les détenus les plus dangereux de leur époque, voici le Walk of fame du crime (de gauche à droite) : Al Capone, George Kelly alias "Machine Gun", Arthur Barker, Alvin Karpis, Robert Stroud alias "The Birdman", Ellsworth Johnson et Mickey Cohen.

Lorsqu'un prisonnier ne respectait pas les règles carcérales, il finissait à l'isolement.

Ces minuscules cellules étaient plongées dans le noir avec, pour seul confort, un sanitaire. Le prisonnier pouvait y rester plusieurs jours…

La suite de la visite nous emmène dans le bureau du directeur de la prison. Au mur, les portraits des 4 directeurs qui se sont succédés de 1934 à 1963.

Nous sortons un instant sur l'esplanade autrefois réservée au personnel de la prison. La brume envahit petit à petit San Francisco.

La visite se poursuit dans la partie administrative d'Alcatraz...

... puis dans la salle de repos des gardiens. Pas de doute, nous sommes bien aux États-Unis !

Retour dans la prison.

Nous voici devant la cellule qu'il nous tardait de voir ; celle de Frank Morris, rendu célèbre par le film L'évadé d'Alcatraz avec Clint Eastwood. Pour rappel : Frank Morris et les frères Anglin s'évadèrent dans la nuit du 11 juin 1962. Durant des mois, ils creusèrent autour de la grille de ventilation afin de s'enfuir par le conduit d'aération le jour J. Au petit matin, les gardiens retrouvèrent les 3 cellules vides et des têtes en papier mâché dans les couchettes.

Voici les portraits des 3 évadés. Ils ne furent jamais retrouvés et sont encore recherchés aujourd'hui (jusqu'à leurs 100 ans).

La visite nous conduit ensuite au réfectoire de la prison.

Chaque couteau avait un emplacement dédié afin de vérifier qu'aucun ne manquait en fin de service.

Voici le menu servi le jour de la fermeture de la prison.

En cas de problème médical, Alcatraz possédait son propre hôpital afin d'éviter tout risque lié au transport des prisonniers.

A la vue de la salle d'opération, les prisonniers devaient déjà se sentir mieux !

Lorsque nous ressortons à 20h30, il fait nuit noire. Nous avons vraiment adoré cette visite guidée qui nous a permis d'en apprendre plus sur cette prison mythique. De plus, la visite en soirée ajoute une ambiance toute particulière au lieu.

Nous traversons de nouveau la baie direction la terre ferme. J'essaie de photographier San Francisco de nuit mais difficile d'obtenir un cliché net sur un bateau qui tangue !

Une fois à quai, nous nous rendons au Franciscan Crab Restaurant que nous avions repéré quelques jours plus tôt.

Lorsque nous arrivons à 21h30, la salle de restaurant est quasi-déserte. Nous avons du mal à nous habituer aux horaires de repas des américains !

Le cadre du restaurant est très agréable d'autant que nous avons vue sur la mer. Quant aux assiettes, elles sont à la hauteur du lieu !

Après un repas raffiné, nous regagnons notre appartement avec une pointe de nostalgie car c'est notre dernière soirée sur le sol américain... Nous commençons à préparer les valises afin de gagner du temps pour le lendemain.

B&B - San Francisco

Au vu des tarifs exorbitants de l'hôtellerie à SF, nous avons vite opté pour l'option B&B. Souhaitant absolument loger dans une maison de style victorien, nous avons déniché ce charmant B&B dans le quartier de Lower Pacific Heights. Idéalement situés en plein coeur de la ville, nous avons pu aisément rayonner pour nos visites. En revanche, stationner sa voiture le soir dans les rues proches de notre logement fut une véritable galère qui nous aura valu 2 PV... Pour en revenir au B&B, il est situé au rez-de-chaussée de la maison avec une entrée indépendante. L'intérieur est spacieux avec une grande cuisine, un coin canapé/TV, une chambre et son lit ultra-confortable, et une salle d'eau. Une excellente adresse pour s'imprégner de la douceur de vivre de San Franscico.

Réservation ici : B&B San Francisco

Miles parcourus : 29 (46km)

Sunrise : 06h35

Sunset : 19h48