Mercredi 6 Août 2014
Kingman > Grand Canyon Village

Réveil à 7h00 après une nuit perturbée par la clim', les camions et les trains de marchandises. Heureusement, le copieux petit-déjeuner sauvera l’honneur !

Départ à 9h00 de l’hôtel direction Seligman. Cette étape de la Route 66 est très touristique mais nous tenions à nous y rendre pour son histoire. Nous arrivons 1h plus tard dans la ville ayant inspiré le film Cars.

Nous nous promenons dans l’unique rue où toutes les boutiques sont à la gloire de la "Mother Road".

Cette petite ville est le berceau du renouveau de la Route 66 : c’est ici qu’Angel Delgadillo, un barbier, a créé la première association destinée à préserver la "Route Mère" en 1987. 

La décoration de la voiture est assez discutable...

Le magasin de souvenirs des Delgadillo vaut le coup d’œil ! Nous en profitons pour ramener quelques souvenirs.

La cour du Delgadillo Café vaut également le détour avec ses voitures tout droit sorties de l'univers de Cars !

Nous quittons Seligman à 11h00 direction le Grand Canyon !

A l’entrée du parc, nous achetons le pass « America the beautiful » (80$) qui permet de visiter tous les parcs nationaux des États-Unis pendant 1 an.

Quelques kilomètres plus loin, nous apercevons des panneaux lumineux indiquant "Natural wildfire, stay on the road". Effectivement, nous traversons plusieurs petits feux de forêt mais cela ne semble inquiéter personne… Plus tard, nous apprendrons que lorsqu’un feu d’origine naturelle se déclare dans un parc national, les Rangers ne l’éteignent pas car cela fait partie du cycle naturel de la forêt et aide à la régénération des espèces.

Nous arrivons à Mather Point à 13h00, notre premier point de vue sur le Grand Canyon. Nous avançons, surexcités à l’idée de découvrir enfin la 7ème merveille naturelle du monde.

Et là, le choc !

Aucune photo ne peut retranscrire l'immensité du site. C'est très impressionnant !

Le Grand Canyon a été sculpté par le fleuve Colorado qui prend sa source dans les montagnes Rocheuses et se jette dans le Golfe de Californie après avoir parcouru 2 333 km. Ses dimensions sont gigantesques : il s'étend sur 450 km de long entre le lac Powell et le lac Mead. Ici, sa profondeur est de 1400 mètres et sa largeur de 16 km.

A quelques mètres du point de vue, 2 énormes rapaces attirent tous les regards et pour cause : il s'agit d'un couple de condors de Californie ! Cette espèce, présente uniquement en Californie et en Arizona, a failli s'éteindre en 1985 quand seuls 22 individus survivaient à l'état sauvage. Grâce à un programme de réintroduction, leur nombre est aujourd'hui estimé à 440 dont 225 vivent en liberté. Ce rapace est l'un des plus grands oiseaux du monde avec une envergure de 2m90 et un poids de 12kg ! 

Ce point de vue étant très fréquenté, nous décidons de nous éloigner pour contempler ce panorama grandiose au calme. D'autant plus que certains de nos compatriotes nous font honte. Je m’explique : alors que nous admirons en silence ce paysage d’une beauté à couper le souffle, nous entendons : "Viens Robert, on va voir s’il y a de l’écho !". Et voilà Robert et sa troupe qui commencent à s’égosiller alors que l’autre rive est à 16 km… No comment !

 

Nous regagnons la voiture et, quelques minutes plus tard, nous nous garons devant notre hôtel, le Bright Angel Lodge. Ce parking est d’autant plus stratégique que la randonnée que nous avons prévu, le Rim Trail, démarre à cet endroit. Après un rapide pique-nique à base de fruits et de chips, nous nous engageons sur le chemin. Au programme, 8 points de vue et 13 km de marche !

D'ici, on devine parfaitement le tracé sinueux du Bright Angel Trail qui s'enfonce dans les profondeurs du Grand Canyon jusqu'au fleuve Colorado.

Nous avons vraiment de la chance d'avoir un temps aussi dégagé ! Côté température, on avoisine les 30°C. 

Nous voici devant Maricopa Point.

Il est très agréable de randonner librement, sans barrières et loin de la foule (la plupart des visiteurs se contentent de prendre la navette et de descendre à chaque point de vue).

Le sentier, très bien aménagé, longe la rive Sud du Grand Canyon et permet de l’admirer sous différents angles.

Plus on avance, plus la faune se dévoile.

Cet endroit vertigineux se nomme à juste titre The Abyss.

Le soleil déclinant, les couleurs sur les falaises se font plus chatoyantes.

Après 4h de marche, nous arrivons à Hermit Rest à 18h30. Au final, cette randonnée s'avère assez facile d'accès. Nul besoin d'être un grand marcheur pour venir à bout de ces 13 km.

Nous prenons ensuite une navette pour revenir à Mohave Point afin d’admirer le sunset. Bon point pour l'environnement : celle-ci fonctionne au gaz naturel !

Nous arrivons juste au moment où le soleil couchant embrase le canyon.

Nous regagnons le Bright Angel Lodge où nous avons réservé une cabane pour la nuit. Notons l'accueil agréable à la réception.

A 20h00, nous prenons possession de notre cabane tout confort située à quelques dizaines de mètres du canyon.

Le restaurant n’ayant pas de bonnes critiques, nous préférons manger dans notre chambre. Puis nous tombons rapidement dans les bras de Morphée. 

Bright Angel Lodge

Parmi les nombreux hébergements qu'offre Grand Canyon Village, notre choix s'est porté sur le Bright Angel Lodge pour sa proximité avec le canyon ainsi que pour son rapport qualité/prix. C'est également le seul qui offre la possibilité de loger dans des cabanes individuelles en bois. Ces dernières sont spacieuses et bien équipées (frigo, machine à café, TV) et possèdent une salle de bain avec douche. Seul bémol : notre cabane (n° 6191) était assez proche de l'arrêt des navettes qui commencent leur rotation dès 4h30.

Réservation ici : Bright Angel Lodge

Miles parcourus : 165 (264 km)

Sunrise : 05h49 

Sunset : 19h30