Jeudi 7 Août 2014
Grand Canyon Village > Page

Réveil à 7h00 après une nuit perturbée, cette fois-ci par la chaleur. Eh oui, les cabanes sont pleines de charme mais sans climatisation ! Lorsque nous tirons le rideau, nous découvrons un grand ciel bleu. Gros soulagement car, ce matin, nous avons rendez-vous à l’aéroport de Tusayan à 8h30 pour un survol du Grand Canyon en hélicoptère !

Le temps de faire nos valises et d’avaler un café, nous quittons le Bright Angel Lodge à 8h00.

Nous arrivons 1/2h plus tard à Tusayan. La pression monte !

A notre arrivée, nous sommes tout de suite pris en charge. Après un briefing sur les consignes de sécurité, nous sommes pesés puis répartis dans l’hélico suivant notre poids. Mesdames, pas de panique : seule la personne au comptoir voit votre poids ! Nous nous dirigeons ensuite vers la salle d’embarquement. Nous avons à peine le temps de nous asseoir que le pilote nous appelle déjà. Encore une fois, vive l’organisation à l’américaine ! Nous serons donc 7 dans l’hélico : le pilote, une famille de quatre français et nous deux. Arrivés sur l’héliport, nous sommes impressionnés par le bruit et le vent de ces appareils !

Nous prenons place dans l’hélico à 8h50. Nous sommes assis face à face : moi dans le sens de la marche, Nella face à moi. Par chance, je suis juste à côté de la fenêtre ce qui me permettra de faire de beaux clichés. On nous remet des casques avec de la musique afin de couvrir le bruit de l’hélico.

A 9h00, nous décollons avec One love de Bob Marley dans les oreilles : parfait pour se détendre ! Nous survolons la forêt pendant une dizaine de minutes...

Puis nous plongeons dans l’immensité du Grand Canyon. Petit instant de frayeur à la vue de ces 1500 mètres de vide sous nos pieds !

Nous avons l’impression que le paysage ne défile plus tellement le canyon est immense !

Place à l’émerveillement…

Notre survol en vidéo et en musique s'il vous plaît !

Nous redescendons sur terre 50 minutes plus tard. Ce baptême de l’air au-dessus du Grand Canyon restera gravé dans nos mémoires à tout jamais !

En revenant au parking, nous croisons cette superbe Mustang. Nous apprendrons plus tard qu'elle appartient au beau-frère de Brady, le propriétaire du Red Rock Motel où nous dormons le soir même !

Nous quittons l'aéroport de Tusayan à 10h00 direction Grand Canyon Village où nous déjeunons au Canyon Café.

Après un bon petit-déjeuner, nous empruntons la Desert View Drive longeant la South Rim. La route est ponctuée de nombreux points de vue tels que celui de Moran Point.

Visiblement, les incendies de la veille ne se sont pas calmés !

Nous atteignons Desert View à 12h30. Ce point de vue est le dernier de la South Rim du Grand Canyon.

Voilà un panneau qu'on ne risque pas de voir en France !

Idem pour les Amish ! Nous sourions en entendant un petit garçon dire à sa mère : "Regarde, c'est la petite maison dans la prairie".

1/2h plus tard, nous faisons un arrêt photo au Little Colorado. En voyant le panneau à l’entrée du chemin, Nella veut faire demi-tour. Je traduis : "Attention aux reptiles : serpents à sonnette, lézards, araignées, scolopendres, scorpions, etc…". Après quelques minutes de négociation, elle accepte d’aller jusqu’au point de vue.

A notre arrivée, petite déception. En temps normal, l'eau de cet affluent du Colorado est couleur turquoise malheureusement, les fortes précipitations des derniers jours l’ont rendu boueux.

Nous quittons Little Colorado à 13h30 pour nous rendre à Marble Canyon. La roche se teinte de rouge à mesure que nous avançons.

Nous arrivons à 15h20 au Navajo Bridge qui enjambe le Colorado. Il matérialise le début du Grand Canyon (côté gauche) et de Marble Canyon (côté droit).

En entrant dans Marble Canyon, nous découvrons Cathedral Rock, deux monolithes aux allures de Monument Valley.

Nous nous arrêtons ensuite à Balanced Rock, des rochers en équilibre en forme de champignon. L’endroit est désert et la chaleur étouffante (38°C), sans le moindre souffle d’air.

A 16h00, nous débutons le trail de Cathedral Wash. Cette balade de 3,2 km dans le lit asséché d’un petit canyon débouche sur le Colorado. Comme le temps est au beau fixe, nous pouvons nous y aventurer sans danger.

Il règne dans ce canyon un silence absolu, presque inquiétant, que seul le bruit de nos pas vient troubler.

Au bout de 1/4h de marche, le canyon se rétrécit et l’unique passage est barré par de grosses flaques boueuses à la profondeur incertaine… 

Préférant ne pas prendre de risques inutiles, nous faisons demi-tour. Dommage que nous ne puissions pas pousser l'exploration plus loin...

En chemin, nous croisons ce sympathique autochtone à pois bleus !

Nous nous rendons ensuite à Lee’s Ferry, l'un des rares endroits où l’on peut rejoindre la rive du Colorado à pied.

A cet endroit, la Paria River rejoint le Colorado. La différence de couleur entre ces deux rivières est saisissante !

Qui aurait soupçonné la présence d'une plage de sable fin sur les berges du Colorado ?!

A quelques mètres de là, un jeune écureuil antilope est en plein repas ! 

Nous quittons Lee’s Ferry à 17h30 direction Page. A l'origine, nous devions emprunter l’US89 mais celle-ci a été emportée par un éboulement il y a peu. Nous devons donc faire un détour qui nous rallongera d’1h.

 

A un moment donné, je me crois dans un remake du film Duel de Steven Spielberg où le héro est pris en chasse par le même camion rouge !

Après 1h30 de route, nous arrivons juste à temps pour immortaliser le sunset sur le lac Powell depuis Wahweap Overlook.

Il aura fallu 17 ans pour remplir ce lac après la construction du barrage de Glen Canyon en 1966. A l’origine, il s’agissait d’un long et profond canyon creusé par le fleuve Colorado. Le lac Powell est le 2ème plus grand lac artificiel des États-Unis (300 km de long) après le lac Mead.

A 19h30, nous nous garons devant le Red Rock Motel de Page. A peine descendus de voiture, nous entendons : "It’s our honeymooners !". Notre hôte, Brady, accourt vers nous et nous serre la main. Il nous félicite pour notre mariage et nous conduit dans son bureau pour nous présenter sa femme, Pamela. Ils nous posent alors plein de questions sur notre roadtrip et se montrent particulièrement intéressés par Yellowstone, qu’ils espèrent visiter prochainement. Brady nous remet ensuite la clé de notre chambre en précisant qu’une surprise nous attend dans le réfrigérateur. Nous le remercions pour cette adorable attention !

Lorsque nous entrons dans la chambre, nous sommes agréablement surpris : pour 78$ la nuit, nous avons un véritable appartement avec une cuisine entièrement équipée.

Après une douche bien méritée, nous partons dîner au Ken’s Old West que nous avions repéré sur un blog de voyageurs. Nous y dégustons de délicieux ribs taille XXL dans une ambiance country. Pour les danseurs, il y a même une piste de danse pour improviser quelques pas de Madison !

Nous rentrons ensuite au Red Rock Motel où nous apprécierons le champagne et la glace offerts par nos hôtes !

Red Rock Motel

Situé en plein cœur de Page, le Red Rock Motel est installé dans la "street of the little motels", un ancien lotissement conçu en 1958 pour loger les ouvriers du barrage de Glen Canyon. Aujourd'hui, l'établissement propose 16 chambres d'une capacité allant de 2 à 6 personnes et possédant chacune une terrasse privative avec table de pique-nique et barbecue. Notons l'excellent accueil des propriétaires, Pamela & Brady, qui auront eu une attention particulière pour notre voyage de noces ! Bon point également côté budget avec un coût raisonnable de 78$ par nuit. Bref, nous vous conseillons cette excellente adresse baignant dans une ambiance road trip vraiment agréable !

Réservation ici : Red Rock Motel

Miles parcourus : 259 (415 km)

Sunrise : 05h40 

Sunset : 19h28