Vendredi 8 Août 2014
Page > Page

8h00 : réveil au Red Rock Motel après une bonne nuit. Au bout d’une semaine, nous commençons à nous habituer au ronronnement des climatisations ! Ce matin, pas de valise à faire car nous restons 2 nuits. Ça fait du bien !

Une heure après, nous partons à pied faire quelques courses au Safeway. Comme la plupart des supermarchés américains, il y a un Starbucks Coffee à l’entrée. Nous décidons d’y prendre le petit-déjeuner. Ce sera tarte danoise et thé pour moi, muffin aux fruits rouges et cappuccino pour Nella.
 

Nous retournons au Red Rock Motel prendre notre voiture direction Horseshoe Bend. 10 minutes plus tard, nous nous garons sur le parking. Il est 10h30. A première vue, rien de difficile sauf que la montée se fait dans le sable et sous un soleil de plomb !

Après 15 minutes de marche, nous prenons une grosse claque : c’est absolument GRANDIOSE ! 

A cet endroit, le Colorado coule 340m plus bas. A titre de comparaison, c'est la hauteur de la Tour Eiffel !

En prenant de la hauteur, on réalise la taille gigantesque de ce méandre. Sujets au vertige s'abstenir !

Sur le retour, nous croisons ce joli rocher strié.

Nous quittons le site à 11h30 pour nous rendre au Big Lake Trading Post sur les conseils du Guide du Routard. Le comptoir est caché derrière l’épicerie mais il mérite que l’on cherche un peu. Non seulement leur pain est à se damner mais nous choisissons nous-mêmes chaque ingrédient. Une sorte de Subway artisanal en moins cher ! Comme il n’y a pas de table, nous emportons nos sandwichs pour les manger plus tard.

En sortant du parking, nous sommes amusés par la différence de taille : voiture européenne VS. voiture américaine !

Initialement, nous voulions nous rendre à Coyote Buttes North, une zone à la géologie exceptionnelle située à 1h de Page. Malheureusement, ce site d’exception est très fragile c'est pourquoi, un système de loterie a été mis en place. Chaque jour, seuls 20 chanceux ont le droit de s'y rendre : 10 d'entre eux sont tirés au sort via une loterie en ligne 4 mois plus tôt et les 10 autres obtiennent leur permis la veille, au bureau du BLM de Kanab. Nous avions tenté notre chance sur internet 4 mois plus tôt, sans succès.

Voici une page détaillée sur ce site d'exception > Coyotes Buttes North


Nous avons donc prévu un plan B. Au programme, plusieurs sites peu fréquentés dans le Grand Straircase Escalante National Monument. Cette zone désertique de 7700 km² fut déclarée monument national en 1996, sous la présidence de Bill Clinton.


A 13h00, nous prenons la route pour Old Paria. Après 40min de route (+1h de changement de fuseau horaire), nous quittons l'asphalte pour nous engager sur une piste.

En plus d'être agréable à parcourir, cette piste offre de sublimes panoramas.

Au loin, nous apercevons Yellow Rock, un dôme de grès multicolore. Pas le temps d'y aller aujourd'hui, ce sera pour une prochaine fois !

Après 7km de piste sans embûche, nous découvrons Old Paria et ses magnifiques montagnes striées. Encore une fois, même au milieu de nulle part, nous trouvons une table pour pique-niquer. Une fois nos sandwichs avalés, nous partons explorer les lieux.

Auparavant, il y avait des décors de western à cet endroit mais un incendie criminel a tout détruit en 2006 (eh oui, la connerie est universelle…).

Un peu plus loin, nous découvrons un cimetière de pionniers qui vivaient ici au XIXème siècle. En parcourant les dates sur la plaque, nous constatons que beaucoup d'enfants sont décédés à cette époque. Il faut dire que la vie dans ces contrées devait être très difficile… 

La géologie de cet endroit est vraiment étonnante à l'image de ce monticule blanc isolé. 

Sur le retour, nous apercevons ce rocher cubique presque parfaitement taillé. La nature est vraiment surprenante ! 

Nous reprenons la route à 16h00 direction la seconde visite de notre programme : The Nautilus.

Difficile de définir sa situation exacte car ce lieu n’est pas indiqué afin de le préserver des touristes. Mais, pour faire simple, il faut s'engager sur la piste au niveau de la Paria Contact Station et prendre à gauche vers White House Campground. A mi-chemin, juste après un "wash" (lit asséché d'une rivière), il y a un semblant de parking. Pour ma part, j'ai découvert ce lieu en traînant sur Google Earth.

 

Lorsque nous arrivons, nous sommes de nouveau seuls au monde. Nous débutons le trail à 16h30 en nous engageant dans le lit de la rivière.

Après 15 minutes de marche, le Nautilus s'offre à nous. Il s'agit d'une dune de sable pétrifiée que l’eau et le vent ont scindée en deux, dessinant une spirale.

En passant la main sur la paroi, des grains de sable se détachent. Voilà pourquoi ce site est si fragile.

Les roches autour du Nautilus sont veinées de jaune et d'ocre du plus bel effet. Je prends beaucoup de plaisir à photographier cet endroit.

Après 20 minutes d'exploration, nous devons nous résoudre à quitter cette merveille de la nature. Sur le chemin, nous croisons ce rocher magnifiquement drapé.

De retour à la voiture, nous reprenons la route pour la dernière visite de la journée : Toadstool Hoodoos.

Contrairement au Nautilus, ce site est bien indiqué et facile d’accès au bord de l'US89. Avant de débuter le trail, nous inscrivons nos noms ainsi que l’heure de notre départ sur un cahier. A notre retour, nous ferons de même pour attester que nous sommes bien rentrés. Ainsi, si un Ranger s’aperçoit que tous les randonneurs n’ont pas signé, il partira à leur recherche.

 

Nous débutons la randonnée à 17h30, toujours "in the middle of nowhere". Nous commençons à y prendre goût !

Nous empruntons de nouveau un "wash" puis le chemin devient un peu plus escarpé.

Au bout de 20 minutes de marche, nous voici devant le plus célèbre "hoodoo" du site avec son chapeau en équilibre. Le contraste entre les roches blanches et rouges est absolument sublime !

En explorant les alentours, nous découvrons d'autres cheminées de fée aux tailles et formes variées.

Sur le chemin du retour, nous croisons des marcheurs pour la première fois de l'après-midi !
Nous quittons Toadstool Hoodoos à 18h15 direction la plage de Lone Rock. Brady, notre hôte, nous a conseillé de nous y rendre affirmant que c’était la plus belle plage du lac Powell.

Lorsque nous arrivons à 18h30, nous découvrons une plage faite de gros cailloux où les camping-cars ont élu domicile pour la nuit. Pour la plage de rêve, on repassera... Nous immortalisons Lone Rock avant de rebrousser chemin.

Un dernier arrêt photo au barrage de Glen Canyon puis nous regagnons le Red Rock Motel à 19h00.

Le soir, nous dinons à la pizzeria Canyon King située dans un bateau à vapeur qui naviguait autrefois sur le lac Powell. Encore une fois, le service sera irréprochable. Un conseil : prenez une pizza 12 pouces pour 2, c'est largement suffisant !

Nous rentrons nous coucher au Red Rock Motel. Demain, une grosse journée nous attend !

Red Rock Motel

Situé en plein cœur de Page, le Red Rock Motel est installé dans la "street of the little motels", un ancien lotissement conçu en 1958 pour loger les ouvriers du barrage de Glen Canyon. Aujourd'hui, l'établissement propose 16 chambres d'une capacité allant de 2 à 6 personnes et possédant chacune une terrasse privative avec table de pique-nique et barbecue. Notons l'excellent accueil des propriétaires, Pamela & Brady, qui auront eu une attention particulière pour notre voyage de noces ! Bon point également côté budget avec un coût raisonnable de 78$ par nuit. Bref, nous vous conseillons cette excellente adresse baignant dans une ambiance road trip vraiment agréable !

Réservation ici : Red Rock Motel

Miles parcourus : 140 (224 km)

Sunrise : 05h37 

Sunset : 19h26