Drapeau_Norvège.png
Jeudi 27 Février 2020
Hamnøy  >  Øverbygd

Réveil à 7h30 après une nuit reposante dans une literie de qualité. Depuis la large baie vitrée, nous avons le privilège d'assister au lever du soleil sur le petit port de Hamnøy.

Quel délice de prendre le petit-déjeuner avec les premiers rayons du soleil ! 

Notre appartement est situé dans une ancienne pêcherie bordant le port.

Avant de quitter les lieux, je décide de faire décoller le drone pour avoir une vue d'ensemble sur l'hôtel et les environs. Dans le manuel, il est conseillé de ne pas le faire voler lorsque le vent est supérieur à 30km/h. Ce matin, je pense qu'on est plus proche des 50km/h mais, par expérience, je sais qu'il est capable de rester stable dans ces conditions. C'est parti pour quelques vues aériennes !

Déjà magnifique depuis le plancher des vaches, le Reinefjorden prend une autre dimension depuis les airs ! 

Peu de temps après le décollage, le vent s'est considérablement renforcé. Je tente donc de faire revenir le drone à la base mais une bourrasque le pousse vers le fond du fjord. Gros coup de stress car, dans ces conditions (vent fort et froid), la batterie fond comme neige au soleil ! Parti à 100%, il reste plus que 18% au bout de 10 min de vol et le drone est toujours au-dessus de l'eau ! En dernier recours, je décide de ne plus lutter contre le vent et de le poser sur la rive opposée du fjord. Je saute illico presto dans la voiture pour récupérer la bête avant que quelqu'un ne mette la main dessus. C'est alors que Nella me fait signe que le drone est en train de revenir à son point de départ. Heureusement, tout est bien qui finit bien mais cette belle frayeur m'aura servi de leçon !

Une fois remis de nos émotions, direction la réception pour rendre les clés et remercier la réceptionniste pour le changement de logement. Nous sommes alors accueillis par une tête de cabillaud séchée suspendue au-dessus du comptoir. Y a pas à dire, les norvégiens ont le sens de l'accueil !

Il est déjà 9h30 et nous devons absolument nous mettre en route car une longue journée nous attend. Aujourd'hui, nous devons traverser tout l'archipel des Lofoten afin de revenir en Norvège continentale. C'est parti pour 450km de conduite sur une route enneigée mais sous un soleil radieux !

 

Une fois de plus, nous multiplions les arrêts photos devant la beauté froide des Lofoten.

A 12h30 nous arrivons à Svolvær, l'une des principales communes de l'archipel. Avec son port de plaisance entouré de montagnes, le cadre est plutôt sympathique ! Nous en profitons pour faire le plein d'essence car c'est la seule ville digne de ce nom que nous allons croiser avant plusieurs heures. 

Nous nous laissons tenter par ces fameux hot-dogs que proposent toutes les stations-services norvégiennes. Relativement peu chers et savoureux, ils sont parfaits pour un encas !

Après cette pause, nous reprenons la route à travers les paysages enneigés.

15min plus tard, arrêt photo au point de vue dominant Austnesfjorden.

Entre les récentes chutes de neige et le vent qui souffle sans discontinuer, le sommet des montagnes est littéralement "plâtré" de neige !

Une fois de plus, nous avons la chance d'observer un majestueux Pygargue à queue blanche en train de planer.

Nous aurions aimé immortaliser ce grand rapace en train de pêcher mais nous n'avons pas le temps d'attendre, le timing de la journée est serré. Il est déjà 12h45 et nous n'avons parcouru que 130km sur les 450km prévus ! A partir de maintenant, fini les arrêts photos, nous allons avaler les kilomètres tout en composant avec une route tantôt verglacée, tantôt enneigée.

A 14h30, nous nous accordons tout de même cet arrêt au bord du détroit de Tjeldsundet qui sépare l'archipel des Lofoten du continent.

A 14h45, nous nous arrêtons à la station-service de Kongsvik qui possède une enseigne "House of Burger". Nous nous attablons autour d'un bon burger/frites. Faire de longues distances sur ces routes verglacées demande une vigilance de tous les instants donc nous préférons multiplier les arrêts pour nous ressourcer.

Environ 1h plus tard, nous arrivons sur la route E6 où le trafic est bien plus important et les conducteurs se font plus pressants. Lorsque la signalisation indique 90km/h, voitures et camions roulent à cette vitesse même sur la glace ! Seb accélère le rythme pour éviter de se retrouver avec un cortège de véhicules dans le rétro mais quelques glissades non contrôlées le rappellent à l'ordre... En plus, lorsque la neige est poudreuse, chaque véhicule que nous croisons soulève un épais nuage de neige similaire à un nuage de poussière. Durant 3-4 secondes, nous roulons littéralement à l'aveugle ! Avec la luminosité qui décline fortement, cette dernière partie du trajet n'est pas des plus reposantes... 

Heureusement, nous quittons ce grand axe et bifurquons sur une route moins fréquentée pour la dernière partie du trajet. La quantité de neige est réellement impressionnante et la température a chuté à -10°C mais la route est bien plus agréable car nous roulons sur de la neige tassée. Fini les glissades !

A 18h00, nous marquons un arrêt à Setermoen pour faire nos courses au supermarché Extra. Dans le magasin, nous sommes surpris par les nombreux militaires que nous croisons. ll doit y avoir une base dans le coin...

 

Finalement, c'est à 19h30 que nous arrivons sains et saufs devant notre B&B. La température a chuté à -14°C ! Dire que le lieu est paumé est un doux euphémisme... Øverbygd, le village le plus proche, est situé à 15km par une petite route sinueuse. Nous avons mis exactement 10h pour arriver jusqu'ici quand Google Map indiquait 7h... Cette route est sans conteste la plus longue et éprouvante que nous ayons faite !

 

Heureusement Nina, la propriétaire des lieux, nous redonne le sourire par son accueil et sa sympathie ! Elle nous explique que ce chalet appartient à sa famille et qu'elle habite la maison jaune située de l'autre côté de la route. Petit tour du propriétaire...

L'avantage avec ces températures, c'est qu'on peut largement se passer de frigo !

Nous passons le reste de la soirée en mode cocooning dans notre petit chalet perdu. Avant d'aller nous coucher, nous jetons tout de même un œil dehors pour scruter le ciel étoilé. Bingo, il y a encore des aurores ce soir ! 3ème soir de suite, nous sommes chanceux ! Nella ne se sent pas la motivation pour ressortir par -14°C d'autant qu'il est déjà minuit. Je sors donc seul dans la nuit polaire, habillé en esquimau, avec reflex et trépied à la main.

L'avantage de ce hameau perdu c'est qu'il est (presque) vierge d'éclairage urbain. Je décide de me rendre sur le lac gelé situé en contrebas du chalet afin d'avoir une vue plus dégagée. Etant au cœur de l'hiver, la couche de glace doit être suffisamment épaisse. J'avoue avancer tout de même avec une certaine appréhension !

Notre chalet sous les lueurs du Grand Nord...

Après 1/2h passée debout dans la poudreuse, il est temps de rentrer se mettre au chaud !

Cottage with a beautiful view, Øverbygd

 

Nous avons adoré séjourner dans cette cabane du bout du monde. L'accueil chaleureux de Nina et la localisation exceptionnelle au bord du lac de Litle Rostavatn y sont pour beaucoup ! Ce chalet familial comprend une entrée, une cuisine entièrement équipée, un poêle, une salle de bain avec douche et une chambre avec lit double. On s'y sent vraiment comme à la maison ! Nina met également des luges à disposition pour aller admirer les aurores boréales. Notre seul regret est de n'être resté qu'une nuit...

 

Réservation ici : Airbnb Øverbygd

Météo : Grand beau temps et beaucoup de vent aux Lofoten

Température mini : -14°C

Température maxi : 3°C

Sunrise : 07h37

Sunset : 16h35

Distance parcourue : 466 km