Drapeau_Norvège.png
Vendredi 28 Février 2020
Øverbygd > Lyngseidet

Réveil à 7h30 dans notre petite cabane du Grand Nord. Dehors, il fait grand soleil mais -10°C ! Nous prenons notre petit-déjeuner en profitant de la vue sur ces magnifiques étendues enneigées.

Etant arrivés la veille dans la nuit, nous découvrons enfin l'environnement de notre adorable chalet.

Ce dernier est posté sur la rive d'un grand lac entièrement gelé. 

Seb fait décoller le drone pour prendre quelques clichés mais rapidement, la propriétaire lui dit que c'est interdit car nous sommes à coté d'une base militaire. Nous le rangeons aussitôt pour ne pas lui attirer d'ennuis. En discutant avec elle, nous apprenons que cet endroit reculé de la Norvège est très prisé par les militaires européens pour des entraînements en conditions extrêmes. Nous comprenons maintenant pourquoi nous avons croisé autant de militaires au supermarché la veille !

Nous profitons de la présence de Nina pour lui demander s'il est possible de marcher sur le lac sans risque. Elle nous répond avec un sourire qu'à cette époque de l'année, la glace doit faire au moins 1 mètre d'épaisseur !

L'épaisse couche de neige qui recouvre la glace nous ferait presque oublier que nous sommes au beau milieu d'un lac !

De retour au chalet, Nina nous propose de tester le moyen de locomotion local : la luge ! Nous avons croisé pas mal de personnes durant le séjour qui se déplaçaient ainsi pour faire leurs courses. Compte-tenu de l'état des routes, ce moyen de transport est effectivement plus adapté que le vélo !

Voici la maison de Nina située de l'autre côté de la route. Nous restons discuter un moment avec elle pour en savoir plus sur le mode de vie des norvégiens dans ces contrées reculées. Elle nous explique que chaque village vit en communauté et qu'il y a une vraie entraide entre les habitants en fonction de leurs aptitudes professionnelles (boulanger, menuisier, instituteur, nourrice, etc, ...). Ils sont loin les uns des autres (surtout en hiver) mais ce fonctionnement leur permet de subvenir à leurs besoins.

 

Pour être honnêtes, nous aurions adoré pouvoir rester une nuit de plus ici afin de randonner en raquettes entre forêt, lac et montagne. D'ailleurs, il y a quelques jours, Nina a aperçu une famille d'élans se promenant entre les maisons du hameau.

Le temps presse, aujourd'hui nous avons réservé une activité ô combien attendue ! Nous remercions Nina pour son accueil chaleureux et gardons son adresse dans un coin de notre tête. 

A 9h15, nous montons dans la voiture et prenons la route en direction du nord afin de rejoindre le massif des Alpes de Lyngen. 

Si nous sommes venus dans cette région peu fréquentée de la Norvège, c'est parce que nous avons réservé une journée de traîneau à chiens avec un guide privé. Nous trépignons d'impatience car nous allons réaliser l'un de nos rêves !

Après 65 km parcourus sans encombre, nous arrivons à 10h30 au village de Furuflaten où nous attend notre sympathique guide Tommy. Impossible de rater son Toyota Hilux spécialement aménagé pour transporter sa meute et ses traîneaux ! Après avoir échangé une poignée de main, il nous emmène sur les hauteurs du village d'où nous partirons.

Lors de la préparation de ce voyage, nous avons trouvé beaucoup d'agences proposant cette activité au départ de Tromsø. Mais leurs plannings et les commentaires que nous avons lu nous ont vite fait déchanter : rassemblement devant la zone hotellière de Tromsø, départ en bus avec une horde de touristes, 2h30 d'activité environ (2 personnes/traîneau), une dizaine d'attelages se suivant à la file indienne avec des chiens exploités à longueur de journée par le tourisme de masse... Exactement le genre d'expérience que nous voulons éviter !

 

Après de longues recherches sur le net, nous avons finalement trouvé la perle rare avec Team Lyngen ! Tommy Larsen n'est rattaché à aucune agence et propose ses services en direct. Ce musher professionnel est un amoureux de ses chiens et un passionné de courses longue distance (jusqu'à 500km) auxquelles il participe avec son épouse. En 2013, il a créé Team Lyngen pour faire découvrir la pratique du traîneau à chiens dans un cadre où le bien-être de l'animal est la priorité. Afin d'en profiter pleinement, nous avons opté pour une journée entière avec Tommy où chacun aura son propre traîneau et sa team !

Après avoir enfilé des surcombinaisons, des surgants ainsi que des bottes fourrées, Tommy nous présente ses chiens. Sa meute est composée de 14 huskies d'Alaska et d'une adorable chienne croisée setter irlandais ! Pour la petite histoire, Tommy a recueilli Elsa alors qu'elle n'avait que quelques mois. Celle-ci a grandi avec les huskies au point de se prendre pour l'un des leurs et de devenir une leader hors pair !

Nous aidons Tommy à atteler les chiens aux traîneaux ce qui s'avère une tâche facile car les chiens sont obéissants. Une fois harnachés, ils jappent, sautent, creusent des trous,... Bref, ils sont dans les starting-blocks !

Nous serons donc 3 teams : Tommy et ses 7 chiens, Seb et moi avec 4 chiens chacun.

Tommy nous explique ensuite les rudiments de la conduite du traîneau et précise que ce parcours comporte plusieurs parties assez techniques où nous devrons descendre du traîneau pour aider les chiens. C'est parti pour une balade d'une vingtaine de kilomètres dans l'une des vallées des Alpes de Lyngen !

Tommy part le premier et nous conseille de garder une distance de sécurité de 20m entre nous. Il ajoute que nous devrons appuyer de tout notre poids sur le frein lorsqu'il partira. Nous comprenons vite pourquoi ! En le voyant s'éloigner, les leaders se mettent à hurler comme des loups et tirent sur leurs harnais. Lorsque nous enlevons le pied du frein, les chiens partent comme des boulets de canon nous offrant une bonne sensation de vitesse. Le début du parcours est un peu compliqué car nous devons sortir d'une forêt dont la pente est en fort dévers. Heureusement, les chiens connaissent le chemin !

Nous débouchons ensuite sur une vaste vallée glaciaire où Tommy et sa meute tracent le chemin dans la poudreuse.

Traverser ces plaines enneigées seuls aux commandes de nos traîneaux dans un silence absolu procure une incroyable sensation de liberté...

Tommy fait quelques pauses pour nous en apprendre plus sur les Alpes de Lyngen où il a passé toute sa vie.

A 13h00, nous nous arrêtons pour déjeuner. Nous ancrons nos traîneaux dans la neige et aidons notre guide à monter le camp.

Nous laissons les chiens attelés et nous nous installons en haut d'un monticule sur des peaux de rennes. Feu de camp, mugs, thé : Tommy a tout prévu. Il faut dire qu'il fait -7°C ! Pour le repas, pensez à prévoir votre pique-nique.

Notre campement offre une vue imprenable sur cette ancienne vallée glaciaire entourée de hauts sommets.

Tommy nous explique que cette montagne nommée Jiehkkevárri est le sommet des Alpes de Lyngen (1834m). Malgré son altitude modeste, son ascension est réputée difficile due à la présence de glaciers.

Nous restons 1h30 à discuter avec Tommy de sa vie, de ses chiens, de ses compétitions passées et de nos voyages respectifs. Heureusement que nous avons un bon niveau d'anglais car le monsieur est bavard !

Avant de repartir, nous prenons la pose avec nos teams respectives. D'abord la team Seb avec Lucky, Uxi, Ginkgo et Diko.

Puis la team Nella avec Mokke, Mie, Niva et Kiara. 

Après une séance de câlins avec les chiens, nous remontons sur nos traîneaux à 14h30. La descente est plus rapide, on sent que les chiens apprécient la vitesse ! Nous commençons à mieux maîtriser nos traîneaux, notamment la technique du contre-poids. La dernière portion (assez technique) offre une vue imprenable sur le fjord.

Nous sommes de retour à Furuflaten à 16h30. La lumière commence à décliner, le timing est parfait ! Nous nous sentons privilégiés d'avoir pu découvrir la pratique du traîneau à chiens dans un tel cadre, avec un guide aussi intéressant que passionné. Précisons que la sortie à la journée est conseillée aux personnes en bonne condition physique et n'ayant pas peur de mouiller le maillot (au sens propre). Une fois que Tommy a donné ses consignes, vous êtes seul maître à bord et ce sera à vous de vous sortir des mauvaises passes ! 

 

Comme à notre arrivée, nous aidons Tommy à détacher les chiens et à ranger son matériel. Il nous propose de le suivre jusqu'à chez lui pour nous montrer le lieu de vie de ses chiens. Nous acceptons avec plaisir et 1/4h plus tard, nous sommes chez lui.

Il nous fait visiter son immense chenil où chaque chien a sa niche attitrée. Ici, aucun chien ne vit attaché à un poteau bien que ce soit encore légal en Norvège...

Tommy nous emmène ensuite dans le champ clôturé où il laisse les chiens se dégourdir les pattes après leurs sorties. Une dernière caresse avant de rentrer dans l'enclos pour la nuit.

Tommy nous emmène ensuite dans sa maison où il nous présente sa femme Ann-Heidi, affairée en cuisine. Il nous explique qu'elle prépare un plat traditionnel norvégien à base de langues de cabillauds. Pour le coup, nous sommes heureux de ne pas rester à dîner ! 

Nous réglons 350€ pour la journée à deux soit le prix d'une demi-journée chez les autres prestataires que nous avions consulté. Nous remercions chaleureusement notre guide pour sa gentillesse et la journée exceptionnelle qu'il nous a fait vivre. Nous repartons à 17h00 en direction de Lyngseidet.

 

Sur le chemin menant à la route principale, le vent s'est levé et a formé de grosses congères ! 

Après 1/2h de route, nous arrivons aux Aurora Fjord Cabins. Nous avions eu un coup de cœur pour cet hébergement lors de la réservation de par sa situation privilégiée au bord du fjord (photo TripAdvisor).

Il n'y a pas de réception sur place, nous avons juste reçu un code par mail pour accéder à notre logement. Le principal attrait de ces cabanes est leurs immenses baies vitrées surplombant le fjord, donnant l'impression d'être sur un bateau. A l'intérieur, la décoration est sobre et épurée.

Après le repas, nous éteignons les lumières et nous nous installons devant la baie vitrée. Soudain, nous l'apercevons ! Pour la 4ème fois consécutive, nous avons la chance de pouvoir observer les nothern lights !

Celles-ci n'ont pas duré très longtemps (à peine 1/2h) mais observer ce phénomène est toujours aussi magique... Encore plus quand on peut le faire en restant au chaud !

Aurora Fjord Cabins

 

Nous avons choisi ces cabanes pour leur vue exceptionnelle sur le fjord donnant l'impression d'être sur un bateau ! Neuves, elles sont dans un état irréprochable et très bien équipées : entrée, grande cuisine aménagée, canapé convertible, salle d'eau avec douche à l'italienne et excellente literie. Cependant, cet hébergement nous a quelque peu laissé sur notre faim... Pour le prix, quelques condiments auraient été les bienvenus. Nous aurions aimé un canapé plus grand et plus confortable pour pouvoir nous détendre le soir. La salle de bain est fonctionnelle mais un peu spartiate. Dans la chambre, pas de table de chevet ni d'armoire pour ranger les affaires. La conception toute vitrée est certes appréciable pour observer les aurores boréales mais la vitre à côté de la porte d'entrée est une erreur car les personnes se baladant dehors ont pleine vue sur la sortie de la salle de bain. Enfin, on se sent un peu seuls d'un point de vue accueil : pas de réception, pas de restaurant, pas de petit-déjeuner,... Nous ne regrettons pas d'y avoir séjourné mais quelques améliorations auraient rendu notre séjour plus agréable. 

 

Réservation ici : Aurora Fjord Cabins

Météo : Grand beau le matin puis couvert dans l'après midi.

Température mini : - 10°C

Température maxi : - 3°C

Sunrise : 07h13

Sunset : 16h33

Distance parcourue : 103 km